AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Jeu 4 Nov - 11:19

Ils avaient quitté la collines des rêves. Ils avaient marchés vers la forêt. Kalahan sautillait devant Gabriel, il semblait avoir l'air d'un enfant insouciant, qui rêvait d'être un héros, sur le chemin qui le ramenait chez lui après être sorti de l'école. Peut-être rêvait-il! Peut-être pas...il ne vous le dira pas en tout cas!
Ses pas les avaient mené jusque devant des arbres à l'allure peu rassurante. Des arbres dont les branches dépourvus de feuilles, semblaient sortis du plus sombres des cauchemars. Kalahan caressa le tronc de l'un d'eux, en souriant.
Il s'enfonça parmi eux, sans un regard à Gabriel. Ce dernier avait donné l'impression d'être content de venir dans la forêt traitre. Et il suivait en portant son sac à dos...il le suivait avec son sourire qui ne semblait pas le quitter souvent. Il ne semblait mal à l'aise, pas encore...peut-être jamais...

Cela fit sourire Kalahan. La forêt traitre faisait dormir, dans ce rêve c'était une forêt cauchemardesque...qui n'avait rien de beau, mais qui cachait un endroit merveilleux! Au fond de cette forêt se trouvait la Puits aux souvenirs...pour se rappeler de certaines choses. Kalahan n'y avait jamais bu, il aurait pu, pour retrouver ses souvenirs, et comprendre sa souffrance, mais il ne l'avait jamais fait, et ne semblait vouloir le faire non plus!

Et c'est dans cet endroit sombre et peu accueillant qu'il vivait. Et il semblait chez lui. Il s'adressa à Gabriel:

-Dis Gabriel...tu sais, ce qu'il y a fond de cette magnifique forêt?

Il se foutait de la gueule du petit brun n'est-ce pas? Mais non, aux yeux de Kal, cette forêt était vraiment magnifique, pour la simple et bonne raison, que personne ne venait s'y perdre, en tout cas ils étaient bien rares ceux qui venaient. Et puis la rêveuse ne semblait pas vouloir y toucher, ni pluie de couleur, ni arbres qui se mettent à rire, pas d'animaux...si peux de vie...Kal adorait cet endroit.

Puis comme s'il venait subitement de se rappeler que Gaby lui avait posé une question, avant qu'ils ne partent de la collines des rêves, il s'arrêta. Il se tourna vers son compagnon, en désignant la forêt, tandis que celui poussait un bâillement sonore.

-Dans cette forêt, regarde, il n'y a pas d'animaux...pas de pigeons voyageurs ni même de perroquets chanteur! Rien...rien que le sommeil, l'oubli...et même la mort...

Normalement en habitant du rêve Gabriel devait le savoir, mais peut-être l'avait-il tout simplement oublié. C'était dommage, mais Kalahan ne savait pas s'il devait lui dire. Il avait un étrange pressentiment sur ce garçon, qui semblait très proche de la Rêveuse...
Mais il haussa les épaules et chassa cette idée de sa tête. Puis il se remit en marche, plus lentement. Il ne sentait pas le moins du monde fatigué, ne poussa pas le moindre bâillement. Cette forêt n'avait sur lui aucune emprise...pas même cette fois là, lorsque Cely s'y endormit...lui n'avait même pas eu un brin sommeil.

-Ne dors pas Gabriel...car ici le sommeil est éternel...

Puis il se remit à sautiller en chantonnant « ne dors pas petit être car la rêveuse n'attend que ça! Ne dors pas petit être ou bien tu ne reviendra pas ». Puis il éclatait de dire, disparaissant derrière un arbre, pour réapparaitre à l'opposé, toujours riant.

-Ne dors pas mon ami...sinon les charlottes tu ne verras...

Kalahan n'avait jamais su pourquoi la forêt ne l'endormait pas. Il s'en moquait, il ne voulait pas savoir. Il savait qu'ici il était chez lui, dans son élément, et que personne, non personne, pas même « elle » ne pouvait le toucher ici. Le sommeil qui brise les cœurs étaient son allié, et il l'aimait comme il aimait couper les autres. C'était un amour fou, mais un amour que la Rêveuse ne pouvait pas contrôler à sa guise. Peut-être l'avait-elle créé après qu'il eut voulu « disparaitre » peut-être n'était-ce qu'un accident...mais en tout cas...il existait pour de bon.

Gabriel semblait avoir du mal à avancer. Etait-il si faible que cela, face au pouvoir de cette forêt?

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Ven 5 Nov - 16:30

Gabriel se mordilla la lèvre. En fait, à chaque fois qu’on parlait de cette forêt, il y avait comme une petite loupiotte qui s’allumait quelque part dans son esprit. Comme un souvenir, une vague connaissance. Mais à chaque fois qu’il essayait de s’en souvenir, cette notion lui échappait progressivement avant qu’il n’attrape un mal de crâne à s’en jeter par la fenêtre. Et c’était le cas à présent. Mais ce cher Gabriel étant un obstiné de premier ordre, il continuait à essayer de capter ces bribes d’informations… Ces bribes de souvenirs. Ces foutus souvenirs qu’il n’arrivait pas à capter. Il n’y a rien de plus frustrant que le fait de ne pas parvenir à refermer ces doigts sur ces légers fantômes qui s’écartaient de lui tout en restant dans son champ de vision pour continuer à le frustrer. Et puis la bombe, la lumière. La chose qu’on espérait plus.

- Oui ! Il y a la fontaine de…

Aussi brusquement que la lumière venait d’être, son visage s’était subitement figé, avant de se vider progressivement. Aussi bien que ses yeux. Avant même d’avoir eu le temps de dire « oubli », voilà déjà que le cheshire avait l’expression figée d’une poupée de cire. Et puis comme on fait repartir le cœur d’un mort, ses traits retrouvèrent de la couleur, et il se remit à sourire tranquillement comme si de rien n’était, et il répondit même à ce qu’il lui avait dit par la suite, comme si il avait oublié la question précédente, ainsi que son début de réponse qui avait avorté.

- Tu la trouve morte, toi ? Elle est très vivante pourtant !

Non, pas tant que ca. Enfin, tout dépendait du point de vue sous lequel on se plaçait. En effet, même si il n’y avait pas grand-chose de vivant dans cette forêt, elle vibrait quand même jusque dans ses racines d’une énergie énorme. Une énergie négative en grande partie, certes, mais plus on se rapprochait du cœur, plus on pouvait y déceler un petit peu de chaleur. Plus on se rapprochait de la fontaine, mais ca, il ne le savait pas. Du moins, il l’avait su, mais il l’avait surtout oublié en fait.

Enfin, peut être que cette sensation de chaleur, elle venait surtout du sommeil qui l’engourdissait peu à peu. Oui, Gabriel il n’est pas un demi dieu non plus, et Naày a beau l’apprécier puisqu’il lui offre des douceurs tous les jours, elle ne l’a tout de même pas dôté de super pouvoirs. Enfin, si, mais pas de la même manière que Kalahan. Etrangement, tous les jouets de la Rëveuse se voient favorisés par rapports aux Cards normales.

- Ah oui ? C’est vrai ?!

Et subitement comme par magie, le sourire du confiseur était réapparut en tranche de courge, un peu comme un gosse à qui ont vient de promettre un truc super amusant et passionnant à faire. Et ben vous savez quoi ? La forêt est une sadique. Parce que dès qu’il s’était mis à trouver ca amusant et intéréssant, la jeune et méchante que voici venait de décider de le bouder. Même plus envie de baîller, et les paupières s’étaient refaites toutes légères. Moi je dis, c’est de la discrimination pure et dure ! Si si, il va bouder le petit Gabriel.

D’ailleurs, le jeune homme en fit une, de mine boudeuse. Il poussa même un soupir à fendre l’âme. Il ne se rendait même pas compte qu’il venait de frôler la mort, et que Kalahan lui avait probablement sauvé la vie sans même le savoir, et même s’en rendre compte. C’est drôle, les fous. Il font plein de trucs sans même en avoir conscience.

- Mais !! Je les veux mes charlottes !

Ah ben tiens, ca y était, il ne boudait plus, le petit Gabriel. Il venait d’oublier qu’il avait sommeil en fait. Doué, hein ?
Et puis miracle, ils arrivèrent à la jolie petite maison toute belle toute mignonne. Enfin… Toute belle et toute mignonne… C’est vite dit. Parce que là, la mignonne, elle était surtout glauque.

- Elle est…. Etrange, non ?

Même pour le fou qu’il était, il avait un peu de difficultés à accepter cette étrangeté. Une maison, ce n’est quand même pas censé nous donner l’impression que ca va vous tomber sur la tête, si ? Et ca ne donne pas non plus l’impression de s’apprêter à vous manger. Enfin, je dis ca, je dis rien, hein…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Ven 5 Nov - 17:36

La fontaine de l'oubli, la fontaine aux souhaits...elle avait bien des nom cette source qui trônait, blanche au milieu de la forêt noire! Il avait observé Gabriel, pour voir s'il faisait parti de ceux qui y avait bu dans cette fontaine. Si les légendes existaient dans les rêves, et même dans les cauchemars, alors il y en a une qui dirait que « Celui qui s'abreuve a la fontaine au fond de la forêt noire, alors jamais plus il ne pourra se rappeler d'elle ».
Comme si cette fontaine offrait son eau, mais qu'elle ne l'autorisait qu'une seule fois. Par la suite plus personne ne pouvait s'en souvenir...Gabriel apparemment était l'un d'eux. Pourquoi? Kalahan s'en contrefichait. Il repartit en sautillant comme un enfant, en fredonnant toujours sa drôle de chanson. Il ressemblait vaguement à un esprit malin, qui hante les endroits sombres pour faire peur aux autres.
Gabriel était une poupée...une jolie poupée toute vide de souvenirs, mais il marchait de nouveau d'un pas...ensommeillé. La forêt endormait ceux dont la rêveuse ne voulait plus...Nàay s'était-elle lassé de son confiseur? Quelle drôle d'idée...

-Elle n'est pas morte! Elle vit...elle se nourrit...elle pleure même parfois...mais c'est un de ses noms « la forêt morte » ou « la forêt noire ».

Un nom...ce n'était qu'un nom. Et personne n'avait jamais pensé a faire une carte du pays des rêves ni même de celui des cauchemars...si jamais quelqu'un y pensait, le monde ne pourrait plus changer, et deviendrait presque réel...un nom n'est vrai que lorsqu'il est écrit. Kalahan y pensait souvent à ça...mais il l'oubliait de suite après.
Comme il y a une crypte dans le coeur du labyrinthe, tout le monde le sait mais peu de gens arrive à l'atteindre. La fontaine c'était pareil, donc inutile d'y penser trop longtemps...sinon il arriverait là-bas et pas chez lui..ce serait dommage...

Kalahan ne retint pas le sourire qui dévoila doucement ses dents toute blanches. Il trouvait le confiseur étrange, mais gardait ses remarques pour lui, pour le moment. Un habitant de rêve, qui ignore l'effet de la forêt sur son propre corps, esprit ou aller savoir de quoi ils sont fait tous ces bonhommes qui vivent dans l'esprit de Nàay.

-Évidement que c'est vrai!

Mais non...la forêt ne semblait plus trouver Gabriel à son goût. A tel point que ce dernier se mit à bouder! Il fallait vraiment qu'il arrête de côtoyer la gamine qui dort sans cesse! Sinon il allait finir par agacer même le Roi de Trèfle, qui a appris a ne plus faire attention a rien, a part a ce qu'il aime le plus: énerver Nàay et couper les liens entre les Cards!
Alors Kalahan disparu derrière un arbre en riant:

-Arrête de dormir, et viens si tu les veux!

Évidement ça avait marcher, puisque Gabriel l'avait suivit sans plus trainer des pieds maintenant. Ils avancèrent donc à bonne allure jusqu'à arriver devant une maison. Enfin une maison...elle n'en méritait même pas le nom.
Elle ne semblait tenir debout que par le miracle du saint esprit, et semblait que si on soufflait dessus elle allait s'effondrer sur elle même avec un tsunami de poussière nucléaire. N'y pensez pas trop fort tout même, ça pourrait devenir vrai...
Kalahan sourit fièrement en disant:

-Nous voilà chez moi!

La tête que fit Gabriel était aussi comique, et il le fit entendre clairement! Mais non ça maison n'était pas étrange!
Une maison toute noire, qui penchait d'un coté, parce que de l'autre, les racines des arbres avaient décidées de la déloger du sol. Les deux fenêtres de la façade ressemblait à d'immense yeux dévorant un visage, remplis uniquement d'une obscurité malsaine, une place gondolée formait une bosse juste en dessous, et la porte, toute à l'horizontale, avec des décor découpés en triangle ressemblait à une bouche pleine de crocs!

-Mais non elle n'est pas étrange ma maison dit-il d'un ton boudeur.

Ah non assez de bouderies, pour aujourd'hui! Kalahan quitta sa place et s'avança vers la maison en hochant la tête comme répondre à une question qu'il était le seul à attendre. Il sorti de sa poche, une clé si grande, qu'on se demanda comment elle avait bien pu y rentrer...puis la glissa dans la serrure encadré par deux rangé de petit crocs blancs, qui cliquetèrent lorsqu'il approcha sa main.

-Bonjour porte, il est temps de t'ouvrir!

Dans un bruits a mi-chemin entre le profond bâillement d'un ogre auquel on ajoute le sinistre craquement des os de quelqu'un qui vient de se faire écrabouillé par se même ogre, la porte de la maison de Kalahan s'ouvrit. Sans hésiter, il plongea dans ce qui ressembla un gouffre de Ténèbres pures.

-Allez viens Gabriel...elle est gentille ma maison...

Heu...ça peut être méchant une maison d'ordinaire? Un grincement qui ressemblait a une rire, accompagnait le mouvement de la porte qui bougeait d'avant en arrière d'un ou deux millimètre. Elle n'était pas spécialement accueillante...mais ne dis pas que les apparences sont trompeuses? Et bien si!

Kalahan a l'intérieur se déplaçait en sautillant. A l'intérieur c'était aussi clair que s'il y avait un plein soleil dehors! Le parquet brillait comme s'il venait tout juste d'être poli, un petit feu de cheminé brûlait dans l'âtre, des rideaux blanc et vert étaient accroché au fenêtre. Des portes permettaient d'accéder aux chambres, et elles ressemblaient a des portes tout à fait normal faite du plus simple des bois. Un comptoir assez large faisait un angle avec le couloir qui s'enfonçait un peu plus loin dans la maison, où se trouvait la salle de bain et le salon l'un en face de l'autre. Le comptoir délimitait la cuisine, qui se trouvait à l'entrée de la maison. L'intérieur était chaleureux, et donnait la même envie de somnoler que le reste de la foret, puisque tout le bois venait de cette forêt. Mais sinon, si comme Gabriel on avait une idée en tête ou que dormir éternellement semblait marrant elle ne semblait plus être qu'une maison ordinaire, bien qu'un peu bizarre.

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Sam 6 Nov - 21:48

Gabriel, un peu perdu dans les souvenirs qu’il n’avait plus, l’écoutait lui raconter la vie de sa forêt. Tout le monde aime à parler de l’endroit où il vit. C’est une manière de se valoriser soi même, même si ca, on en a rarement conscience. Que voulez vous, c’est idiot un Homme parfois. Tout le temps quasiment, certes, mais pour l’amour de la diplomatie, nous nous contenterons de dire de temps à autre. Gabriel avait bien du mal à réunir ses idées. Elles s’envolaient trop vite, et trop loin en même temps pour qu’il parvienne à en suivre le cours, exactement comme lorsqu’on s’apprête à s’endormir, et que la conscience baissant de vigilance se met à partir dans tous les sens à la fois.

- Si c’est son nom, c’est sans doute parce que son essence est comme ca…

Les noms qu’on donnait aux objets les influençaient, les construisaient lentement, même si cette métamorphose n’était jamais physique, et surtout pas instantanée. Elle était néanmoins, et rien ne pourrait la faire devenir autrement. Gabriel bailla encore, légèrement. Ce qu’il sentait, surtout, c’était que cette forêt, elle jouait avec lui. Il ne savait pas quoi, ni comment, mais c’était un jeu. Tout, dans le Rêve, est un jeu de toute manière. Comment pourrait-il en être autrement dans l’Esprit d’un être qui n’a élevé sa conscience qu’à un niveau purement enfantin ?
Mais voilà qu’un nouveau jeu se profilait à l’horizon pour lui : le jeu du sommeil. Mais à peine commençait-il à se sentir excité par ce jeu qui devait être à n’en pas douter extrêmement prenant, que cette possibilité s’éloignait avec sous le bras son envie de dormir. Frustrant. Très très frustrant. Gabriel n’avais jamais dormi lui, et il voulait essayer ! A moins qu’il ne se soit jamais réveillé, puisqu’il est né, et qu’il évolue dans le Rêve de quelqu’un d’autre maintenant.

- Ca doit être amusant de dormir… Je me demande à quoi ressemblent les Rêves…

Pendant qu’il réfléchissait à cette passionnante éventualité, et qu’il devenait de plus en plus persuadé qu’il n’arriverait pas à dormir (créatrice : mon pauvre…. L’insomnie, c’est l’enfer), lui-même songeait à un moyen d’y arriver autrement que par cette forêt qui avait décidé de le bouder et à qui il rendait la pareille. Les bonbons peuvent faire tomber la pluie, ils devraient bien réussir à l’endormir. Ou bien le plonger dans un état proche du sommeil. Gabriel était en train d’aborder les premiers concepts de drogue de l’Histoire aléatoire de la Toile.

Enfin, il avait rangé toutes ces interrogations dans un coin de son esprit, parce que maintenant il se posait des questions non pas sur la santé mentale de Kalahan, de toute manière il avait oublié qu’il existait des gens fous et des gens sains d’esprit, mais plutôt sur la salubrité de la maison dans laquelle il était censé entrer. Elles ne sont pas censées manger les gens, les maisons. Alors pourquoi celle là, elle avait des dents, hein ?

- Si tu le dis, je te crois…

Ou pas. Mais Gabriel malgré tout ce qu’il avait Oublié avait gardé quelques notions de diplomatie et de bienséance. Encore heureux d’ailleurs. Mais il ne faut pas non plus trop en demander. Sa vision de la bienséance est très éloignée de celle d’autres personnes. De personnes normales dirons nous.

Il ne se dit pas que c’était étrange pour quelqu’un de dire bonjour à sa porte, pas plus qu’il pouvait être suspect de lui dire qu’il était temps pour elle de faire ce pour quoi elle était là, c'est-à-dire permettre aux personnes autorisées de passer dans les lieux qui la gardent.

D’un air circonspect, il suivit Kalahan. Même si cette ombre était peu engageante, il s’était pas fait manger entrant, alors normalement lui non plus. Normalement, quoi. Et puis subitement, le gros choc. L’antithèse absolue.

- Ah oui, quand même.

Faut comprendre. Dehors, c’est d’un glauque à la limite du malsain, et l’intérieur est ensoleillé au possible. Ca fait quand même un peu drôle.

- En fait, ta maison est comme toi !

Hostile vue de dehors, très chaleureuse dès qu’on y entre. Il déposa son sac bien aimé sur une chaise, fit quelques pas pour découvrir rapidement à quoi ressemblaient les lieux. C’était un lieu très agréable. Dès qu’on avait passé l’impression première donnée par l’extérieur. Il se retourna et refit un grand sourire aussi ensoleillé que l’ambiance de la pièce à son hôte.

- Tu as besoin d’aide pour ta charlotte ? Des ingrédients peut être ?

Ben non, la petite hirondelle, elle ne perd pas le nord, qu’est ce que vous croyez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Jeu 16 Déc - 12:38

La réaction de Gabriel ne fit qu'amuser le Roi de Trèfles qui trouvait ça vraiment adorable! Et bien quoi! Sa maison faisait peur de dehors, mais elle était très jolie de dedans! C'était un de ses choix, donc il ne pouvait qu’apprécier lorsque les réactions de ses invités correspondaient à ses espérances. Ils étaient dons dans ce petit chez lui vachement accueillant, tout en répondant à une phrase que Gabriel avait dit un peu avant.

-Ce n'est pas amusant de dormir...sauf si tu veux ne plus jamais ouvrir tes yeux, ou ne plus jamais manger de bonbons et de charlottes!

C'était une façon de dire à Gabriel, ne dors pas, c'est bien mieux de respirer et d'être un pion d'une gamine écervelée, que de mourir et d'être privé de tout un tas de bonne chose.
A quoi ressemble les rêves hein? Kalahan, il yb a quelque temps aurait pu répondre à cette question, mais il avait tout simplement oublié ce qu'était un rêve, il ne connaissait plus que la définition du mot cauchemar.

Il adressa un sourire rayonnant à son invité lorsqu'il dit que sa maison était comme lui. Il hocha vigoureusement la tête, tout en ajoutant, avec un éclat de rire étrange:

-Mais je ne t'invite pas à voir mon intérieur pour le moment...

Parce que oui, pour comparer, il allait venir visiter Kal aussi, et ça le lunatique pantin, n'était pas encore prêt à lui accorder. Et puis il fallait dire, qu'il était pourri à l'intérieur par endroit lui aussi! Mais il n'y a que la rêveuse qui pouvait le voir sans être obliger de passer par les voies, comment dire, naturelles?

Kalahan s'avança et ouvrit l'objet blanc qui se nommait frigo, et tout en remuant son divin postérieur, il énuméra les ingrédient dont il avait besoin pour faire cette pâtisserie dont raffolais apparemment son hôte.

-Feuille de gélatine, fruits rouge, biscuit à la cuillère, mousse de fraise, décorations...

Puis il ressortis du frigo avec le tout, sauf les biscuit posé sur un plateau d'argent qu'il n'avait deux minutes auparavant. Comme le labyrinthe, il contrôlait sa maison par la pensée, semblable à la Rêveuse sur ce point. Il la haïssait tellement, qu'il accumulait assez de haine envers elle, pour la défier dans son propre domaine. Mais il regarda Gabriel, qui semblait être heureux comme un gamin insouciant là, et sourit à son tour.

-Et bien tu peux essayer d'en faire une aussi, pourquoi pas! Comme ça tu mangera celle que je prépare et je mangerais la tienne!

Puisque tout était meilleur, lorsqu'on ne le préparait pas soi-même...et bien on allait mettre en pratique, les proverbes Gabrielliens dès maintenant!
L'hirondelle avait les pieds sur Terre, le Roi de Trèfles, lui ne perdait pas le Nord non plus. Tout le monde travaillait tiens, ça allait être encore plus amusant et qui sait...sa maison pourrait peut-être gouter un peu de cette sublime sucrerie, si jamais il prenait l'envie d'en faire une bataille.

-Et bien commençons!

Il posa le tout sur le comptoir de sa cuisine, et étrangement il y avait tout en double, comme s'il avait déjà prévu de faire mettre la main à la patte à Gabriel.

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Mer 22 Déc - 21:23

Gabriel se mâchouilla la lèvre d’un petit air boudeur en entendant sa mise en garde qu’il n’interpréta pas des masses comme une mise en garde en soi. Plus de bonbons ?! Plus de charlottes ?! Mais c’est quoi ce rêve si génial qu’on lui dépeint alors, hein ?! A ses yeux, de tels rêves, c’est pire qu’une punition sacrée ! Présenté ainsi, l’hirondelle avait du mal à comprendre pourquoi les Rêveurs venant tout juste d’entrer dans le rêve faisaient tout un plat d’avoir perdu cette capacité à dormir… Ne jamais manger de bonbons… Il en frissonna d’horreur.

Et puis il pencha la tête. Son rire était assez agréable à entendre. Il ne l’était pas dans la mesure où on avait l’étrange sensation qu’il était aussi dangereux que le rire d’une hyène avant de dépecer sa proie, mais il n’en était pas moins agréable. Cristallin, clair… Il lui faisait penser à certains bonbons à la menthe qu’il vendait. Mais finalement, il avait arrêté d’en fabriquer parce que les gens n’avaient pas aimé la petite touche ce cyannure qu’il avait mise dedans. Si on ne peut même plus s’amuser à faire des petites farces à ses très chers clients, où va le monde, je vous le demande bien !

- Ca tombe bien, je n’ai pas envie de t’ouvrir tout de suite !

Notons le magnifique « tout de suite » magnifiquement pensé, et sans aucune arrière pensée là dedans dans la mesure où ca lui semble parfaitement normal que de vouloir un jour ouvrir sur la longueur en partant du bas la personne avec qui il y a moins de cinq minutes on partageait dans la joie et la convivialité des bonbons en parlant de la pluie de couleurs et du soleil violet à pois roses. Non, le soleil, on l’a pas encore eu, mais attendez que Naày franchisse un nouveau degré dans le sadisme artistique, et vous verrez bien !

Il le regardait faire, sortir les ingrédients avec la fascination sage d’un enfant qui se passionne de tout et de rien, même, et surtout, du plus insignifiant. Les enfants sont parfois un peu idiots, il faut bien l’avouer. Quoi qu’il en soit, il penchait la tête sur le côté en mâchouillant rêveusement le bâton de sa sucette. Même si il ne sentait presque pas la sensation de sommeil, il n’empêchait qu’il se prenait de nombreuses fois à sombrer dans une légère rêvasserie. On ne peut pas tout avoir, comme on dit.

- Moui… Si tu veux, ca peut être amusant !

Et il sauta souplement du perchoir sur lequel son joli petit postérieur s’était posé, et retroussa ses manches. Cuisiner est toujours quelque chose d’amusant. Surtout au moment de nettoyer les plats rajoute avec conviction sa créatrice. Mais pour le moment, il n’est pas question de nettoyer les plats à grands renforts d’assauts buccaux, mais bel et bien de préparer ces merveilles qui vont ensuite faire baver d’envie frustrée la folle tapant sur son clavier.

Il se lava donc les mains, se les essuya, et se placa face à son plan de travail. Ce faisant, il prit les boudoirs, en coupa certains, en laissa d’autres intacts, versa du rhum dans une assiette à côté (notons que le rhum et l’assiette sont apparus entre temps), y ajouta de la confiture de framboise, un peu de sucre de canne parfumé à la vanille, et mélangea le tout de sorte à obtenir un liquide homogène. Ensuite, il plaça ses biscuits, mit un fond de fromage blanc dans le moule, ajouta une couche plus que généreuse de fruits rouges avec un soupçon de rhubarbe, remit une couche de fromage blanc, les biscuits, puis il ferma le couvercle et retourna. Chacun sa méthode pour faire, n’est ce pas ? Ses charlottes n’étaient pas aussi belles que d’autres, mais le goût y était, et c’était tout ce que lui demandait.

Ayant terminé, il se lava les mains, lava sa petite vaisselle, lava le plan de travail et prit le pot de fromage blanc pour l’attaquer fièrement et sans aucune pitié à la petite cuiller. Juste pour le plaisir de s’en mettre plein les doigts et les lécher ensuite.

- Dis dis dis dis dis dis dis… Celui qui gagne le concours de la plus bonne charlotte, il gagne quelque chose ?

Il fit un grand sourire de gamin fier de sa trouvaille en plongeant carrément le doigt dans son pot, ayant décidé de se passer de la cuiller, et lécha et suca l’arme du crime contre le fromage blanc.

-Et si on repeignait ta maison en bleu ?!

Ne cherchons pas la logique dans son discours, il n’y en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Lun 27 Déc - 21:20

Super Gabriel ne voulait pas l'ouvrir! Tout de suite ou pas, Kalahan n'avait en tête que l'instant présent. Tout de suite pouvait avoir beaucoup de sens et dans ce cas là, et bien cela voulait dire plus tard. Gaby était un Chess, bien sur qu'un jour il risquait de vouloir découper Kal en deux, notamment si cette saloperie de rêveuse qu'il adorait tant, manipulait les fils de sa seconde marionnette pour le retourner contre lui. Les promesses de charlottes n'y feraient rien...une bataille est une bataille. Kal savait aussi que son ascension vers la toile sacrée, ne se feraient pas du jour ou lendemain claquant des doigts ou en le désirant très fort.

-Tu m'en vois ravi! Pour le moment!

Le Roi de Trèfles, se fit pensif un instant, repassant dans sa tête, la moindre ligne de se recette pour les charlottes aux fruits rouges. Ce qui devait être une douce dégustation, parsemée d'éclat de rire, et de regard étonnée, se transforma bien vite en une bataille de « que le meilleur gagne, mon coco », ce qui n'était pas pour déplaire à l'être dérangé qu'était Kal.

Et le concours commença.

Kal attrapa une assiette, qui se trouvait là, parce qu'il l'avait voulu, tout en pensant assez fort a en mettre une près de Gabriel qui en aurait besoin lui aussi. Il attrapa le sucre, le versa dans l'eau, pour en faire un sirop, qu'il aromatisa aux fruits, lui donnant un teinte rosée, qui donnait presque envie de tremper le doigt dedans. Il plongea ensuite des biscuits dans son sirop, pour les imbibé de sucre, et il versa le reste de ses fruits un mixer -lui aussi était apparu par l'opération du saint esprit- il mixa le tout, avant de mélanger avec le blanc d’œuf monté en neige pour en faire une mousse de fruits. Appétissant...ou pas. Il fit en sorte que sa mousse, qui nécessite d'ordinaire 1 jour de repos, soit prête en un temps record, et la sculpta en rond, pour la faire descendre de son joli moule. Il disposa ensuite les biscuit imbibé de sucre tout autour, en les fixant avec la gélatine. Il disposa des fruits sur le dessus, pour que la présentation soit plus jolie, même s'il n'aimait pas spécialement la beauté et qu'il préférait couper tout ce qui était trop beau. La nourriture ne comptait pas, Kal aimait que ce qu'il mange soit aussi beau que bon.

-Et voilà!

Content de lui, il mis sa charlotte et celle de Gabriel au frigo, pour qu'elles refroidissent, et qu'elle se solidifie un peu. Puis comme son compagnon sucré, il entrepris de lécher les plats, mais avec les doigts. Pourquoi donc s’embarrasser d'une cuillère, là où c'est meilleur de se lécher les doigts.

Le Hare détraqué releva la tête, en portant un regard scrutateur à sa maison, puis fronça les sourcils.

-Pourquoi?

Oui c'est vrai ça, pourquoi repeindre sa maison en bleue? Elle était pas bien couleur bois caresser par le soleil? Il posa un regard sur Gabriel, les doigts enfoncés dans la bouche, pour lécher le sucre qu'il avait sur les doigts. Une fois cette dernière tâche accomplies, avec soin, il regarda dit à Gabriel:

-Pourquoi en bleue? Elle est pas jolie ma maison comme ça?

N'était-ce pas une note humide? Et là, au coins de ses yeux, n'était-ce pas des larmes? Et si! Mon dieu, Gaby, tu va faire pleurer Kalahan! Ce n'est pas très recommandé! Mais bon ce qui est fait est fait. Puis en reniflant bruyant, Kal cligna des yeux, et offrit à son compagnon d'infortune un grand sourire. Doucement, comme si un pinceau géant invisible se baladait sur les murs, des taches bleues apparurent un peu partout parsemant la maison, tandis que le Trèfle se mettait à rire. Il pleurait de rire maintenant, et se jeta au cou de Gabriel, l'entrainant dans une danse, sur une musique que lui seul entendait.

-Oui le bleu, c'est joyeux! Repeignons tout en bleu!

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Mar 28 Déc - 23:11

Un sourire de connivence étira les traits de l’hirondelle fêlée tandis qu’il retroussait ses manches. Son pour le moment lui convenait parfaitement. Après tout, le jour où il trouverait une hirondelle correspondra à celui où il lui enfoncera sa dague dans la gorge. Mort rapide et presque sans douleur. Kalahan, il l’aimait bien, alors il ne le tuerait pas sauvagement. Mais il le ferait, parce que c’étaient les règles du jeu, après tout. Et si il ne trouvait jamais d’hirondelles ? Alors il n’essaierait jamais de le tuer, un point c’est tout. Mais par souci de précision, il avait tenu à le lui dire, et maintenant que les deux étaient certains des positions de l’autre… Et bien tout était pour le mieux, n’est ce pas ?

Et puis le concours avait débuté, sans peur, sans pitié, mais surtout sans manque d’ingrédients dans la mesure où ceux-ci apparaissaient comme par magie dès que leurs utilisateurs en ressentaient le besoin. SI il n’est pas beau, ce monde des rêves moi je dis… Son travail terminé, Gabriel avait prit de l’avance en nettoyant son plat, et il avait ensuite regardé son hôte en faire de même, tout en estimant du regard la charlotte de son concurrent par jeu. Elle était plus joliment présentée que la sienne. Mais pas grave, il avait confiance. Hors de question de perdre ! Même que le gagnant donnerait un gage au perdant, et puis voilà. Pourquoi ce besoin de donner des gages et des défis à relever comme ca ? Allez savoir, par jeu sans doute. Beaucoup surtout.

Et puis subitement, ses lubies inexpliquées, inexplicables, et surtout sans origines définies avaient fini par prendre le dessus, et c’était ainsi qu’il avait déclaré qu’il était l’heure de repeindre la maison en bleu ! Pourquoi bleu ? Parce que c’était une couleur pour laquelle il faisait une fixation depuis qu’il avait ouvert les yeux pour la première fois depuis son Oubli. Pourquoi, comment, ca, c’était une question intéressante dont la réponse ne l’intéressait que guère pour sa part. Et il regardait ces débuts de larmes sans la moindre émotion. Qu’il pleure si ca l’amusait, Gabriel ne savait plus pourquoi on pleurait. Il ne savait même plus que lui-même était capable de verser des larmes, donc bon.

Et puis au rire du roi de trèfles, il le regarda faire, et se laissa entraîner dans la danse avec lui en riant également tandis que les murs se couvraient de bleu. Et puis subitement, il s’interrompit en regardant les murs d’un air un petit peu triste.

- Ils sont beaux en bleu, mais c’est pas ta couleur…

L’hirondelle fit une petite moue gênée en regardant cette drôle d’œuvre que représentait l’immense effort de repeindre un mur. Et il tapota sa joue de son index de l’air inspiré que se donnent les artistes quand ils ne le sont pas du tout en réalité.

Et puis il s’illumina d’un grand sourire tandis que les murs se couvraient d’un rouge cerise, puis un rouge framboise très mure. Et maintenant, il y avait des tâches bleues, puis des tâches rouges, et tout le monde trouvait ca parfaitement normal.

- Comme ca, c’est encore plus joyeux !

Et notre chère et joyeuse petite hirondelle ponctua cette déclaration par un magnifique bisou tout doux d’amour posé sur la joue du roi de trèfles tandis qu’il éclatait à nouveau de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Mer 29 Déc - 16:17

Kal regarda ses murs se peindre en bleus tous seuls comme des grands, quand Gabriel secoua la tête d'un air penaud, comme si cela ne lui disait plus grand chose. Suivant difficilement les sauts d'humeurs des autres, puisque ce n'était pas les siens, il fronça encore les sourcils, tandis qu'une tache bleue plus grosse que les autres marqua la dernière faites par Kalahan, et qu'elle coulait lentement, comme une tâche de sang encore fraîche.

Ce n'était pas sa couleur le beau, même si c'était une très jolie couleur. Bien et alors, selon le fabriquant de bonbons, c'était quoi la couleur du roi de Trèfles? Sa pensée se dirigea vers la gamine du labyrinthe joueur qui lui avait, alors qu'il n'avait absolument rien demander que sa couleur était le rouge et le noir. Évidement c'était ses couleurs, et puis ce n'était pas bien difficile à deviner, il s'habillait presque toujours en noir, et il avait les yeux rouges.
Alors il posa son regard sur Gabriel, attendant sa réponse. Le Chess observait ses murs, les sourcils froncés, les yeux plissés, son doigts tapotant à une rythme relativement régulier son menton. On aurait dit un artiste en pleine réflexion, observant son tableau presque fini, et cherchant « la » chose à mettre en valeur pour justement faire d'un simple tableau une œuvre.

A sa façon Gabriel était un artiste...un artiste qui mêlait le visuel au saveurs, les rendant exquises et jolies. Oui c'est cela, il donnait du goût à tout et n'importe quoi...Et sous ses yeux, des points rouges cerises, rouge sombre, rouge rubis...toutes sortes de rouges vinrent coloré ses murs. Certains points plus pleins que d'autres, coulaient sur le bleus pour se mêler à la peintre fraiche, virant au violet plus ou moins sombre.

-Cerise, Mûres, Myrtilles, Framboises...

Il énumérait les fruits rouges, comme il l'avait fait lorsqu'il avait réuni les ingrédients de la charlottes. Ses murs ressemblaient maintenant à un panier de fruits rouges. Il se mit à rire à nouveau, en sautillant d'un pied sur l'autre, comme un enfant qui s'amuse sans vraiment en avoir le droit.

-Oui c'est vraiment plus joli!

Gabriel était dans la tête du Hare pour le moment, un véritable artiste, et sucré qui plus est! Le roi de Trèfles pensait qu'il voudrait bien le gouter, pour voir s'il était aussi sucré que sa pensée le laissant penser, lorsque l'hirondelle amnésique vint poser ses lèvres sur sa joue. Puis il se mit à rire. C'était un rire assez communicatif, qui secoua de tremblement Kalahan tandis qu'il riait sans bruit. Il se tourna vers Gabriel, avec un regard rouge dégoulinant de pensées étranges qu'il était impossible de comprendre, et fit glisser un doigts sur la peau de la joue de Gabriel.

Ne me demander pas comment mais les doigts qui avait touché la joue de l'hirondelle était à présent tout rouge, et la joue du Chess aussi. Il avait tout simplement étaler la peinture sur la joue de Gabriel...même s'il n'avait pas peint les murs avec ses doigts, le fait est qu'il l'avait fait. Il fit de même avec l'autre joue, qu'il colora de bleu en riant comme un enfant qui a fait un bêtise mais qui est fier de l'avoir fait.

-Tu es bien plus joli comme ça! Je te déclare la guerre Grand Chef Gabriel de l'Hirondelle!

Et en sortant de sa poche une petite bille bleue, qu'il lança sur Gaby, il parti en riant et en courant sa maison. La petite boule bleue en touchant le Chess, colora ce dernier en bleu. Ce n'était autre que des boule de peinture...
Et la bataille était lancée! Il fallait bien occupé son temps, en attendant que se fasse le repas-récompense qui les attendaient patiemment dans le frigo.

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Mer 29 Déc - 22:05

Gabriel avait écouté son énumération en souriant, et l’avait même suivie à la lettre, puisque à présent, les murs se coloraient de couleur cerise, couleur mûre, couleur myrtille, couleur framboise… En même temps qu’il les énnoncait. Et rapidement, la maison ressembla bel et bien à un panier de fruits rouges géants, avec au foud du panier un bout de tissus bleu pour protéger ces fruits du rêche de la paille dans laquelle le contenant avait été tissé. Un sourire amusé avait encore une fois étiré les lèvres de l’hirondelle.

- Cassis et sang !

Pour les ronds couleur “sang”, ce n’étaient plus des ronds ou des formes évoquant des fruits, mais une vraie tache comme les serials killers n’en font pas souvent tellement elle était belle et artistique sa tâche.

Et puis alors qu’il venait fièrement de terminer de repeindre sa maison couleur fruits des bois, voilà qu’il venait de se faire agresser à coup de peinture. Du moins, c’est ce que ses doigts lui apprirent alors qu’il retirait ses doigts rouges de sa joue d’un air interdit. Il l’aimait pas cette peinture. Pourquoi donc ? Parce qu’elle sentait les produits, voilà tout !
Il avait ensuite levé les yeux pour fixer son adversaire d’un regard mauvais tandis que la musique de « Il était une fois dans l’ouest » (Once uppon a time in the west pour ceux qui veulent se la péter dans les soirées mondaines) et qu’un sourire en coin étirait ses traits. Voilà qu’il endossait le rôle de la brute dans son film éponyme aux côtés du bon et du truand puisque les trois n’avaient pas réussi à se mettre d’accord quant à qui prendrait la vedette.

-Je relève ton défis, Kalahan des Rêves Noirs !

Et dans un concert d’éclats de rires, la bataille de peinture commenca. Une bille toute rose fut lancée par l’hirondelle qui, en même temps, appuya sur R+O, ce qui fit qu’il effectua une magnifique esquive (pirouettée je vous prie) en même temps, et se planqua ainsi derrière le canapé dans le but d’éviter la rafale. Il ne sut pas si il avait fait mouche, mais en tout cas une délicieuse odeur de roses envahit la pièce. Il avait été au-delà du concept de bille de peinture, et avait ainsi fait de la peinture qui sent bon et qui se mange ! C’était du coulis de rose, oui, parfaitement.
L’hirondelle s’autorisa une minute pour contempler ses jolis petits doigts à présent tous bleus avant de repartir à l’assaut du petit bonhomme rose armé de coulis vert pomme (goût pomme), rouge foncé (cerise), blanc ( crème de lait), jaune pâle (vanille), jaune tout court (banane), violet (violette), orange (oranges), bleu (chewing gum) et noir (chocolat noir). Il y avait également une couleur transparente, et elle, c’était la couleur surprise ! Avec un goût surprise donc, cela va de soi !
On s’amuse comme on peut, écoutez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Ven 31 Déc - 0:45

Rajoute, rajoute donc des couleurs et des formes pour faire de la maison de Roi de Trèfle, un toile de couleurs géante! Il ne manquait d'un chevalet, et un peintre pour le coup. Tiens d'ailleurs en pensant à cela, voilà qu'un cadre fait de dorures se dessina sur le mur, encadrant -puisque c'était sa seule utilité, une partie du mur qui faisait vraiment penser à un panier remplis de fruits rouges.

-Nature morte aux fruits des bois! Recita-t-il comme si il avait une feuille sous les yeux.

Doué pour l'improvisation le petit Kal, c'est bien. Avec Gabriel il formait une jolie paire tiens...oui une paire à coupler aussi [la créa rajoute qu'il est exactement 1h26 et que son cerveau à du mal à réfléchir, mais qu'elle refuse de se coucher, sans avoir fait ses RP!].

Et c'est donc dans cet état d'esprit que l'hirondelle lui lançait un regard aussi noire que l'abysse qui servait d'esprit au Roi noir. Oui, on sait, la peinture ça sent mauvais, c'est pas comestible, et une fois sec, sur les vêtements ou sur la peau, c'est chiant à enlever! Mais qui pouvait croire -à part la rêveuse- que dans cette cabane à l'air monstrueux au fond de la forêt traitre, se déroulait une bataille de boules de peinture, en attendant le gouter?
Personne non, il fallait le vivre pour le croire et surtout y participer! Ce n'était pas tout les jour que retentissait un rire sincère, au qui paraissait sincère, venant de Kalahan.

Le visage éclairer d'un grand sourire, cacher dernière la plante d'intérieur qui venait d'apparaitre dans sa maison -un gros palmier a pots, plus précisément- il adressait ce sourire à Gabriel. Il avait relever son défi, super!

-Que le meilleur gagne, affreux pirate du Ciel!

Kal ne connaissait pas le Bon, la Brute et le Truand, ni même il était une fois dans l'ouest [la créa tiens a dire qu'elle connait uniquement de nom...ouais ça craint et alors?], alors dans sa tête à lui, défilait la musique de noël que l'on joue pour les enterrement en Amérique, même s'il ne savait absolument plus ce qu'était l'Amérique, et qu'il s'en contrefichait royalement!

Et voilà que martelant X comme un fou, le patron des Hares, s'élançait, munit des nouvelles billes de peinture inventées par Gabriel, parce que le Chess était décidément trop puissant, lorsqu'il s'agissait d'associer: jeux, couleur et saveur! Attrapant entre ses doigts une bille rose, à la guimauve il la lança sur Gabriel et le rata de peu, tandis que l'impact créait une flaque de guimauve comestible!
Plongeant derrière le morceau de mur, qui séparait le couloir de la cuisine/salon, pour éviter le projectile à la banane qu'on lui lançait dessus, il jeta un œil au tas de banane qui venait de dégringoler du mur taché de couleurs pour atterrir sur le sol. Ainsi il ne vit pas arriver sur lui, la traitresse bille transparente, et invisible à pleine vitesse, qui le frappa à la nuque.

Une sensation étrange de froid, lui coula dans le tricot, tandis qu'il rangeait ses munition pour enlever son tricot en riant.

-Je suis a moitié, mais pas vaincu!! [Un seul suffit dit la créa a moitié endormie!]

Il gouta la substance étrange en disant:

-Pouah...Celle là était au réglisse!

C'était pas bon le réglisse! Et il sauta par dessus le canapé en balançant des billes jaunes, rouge et verte sur Gabriel, avant de retourner se planquer derrière son palmier miniature géant!

-Le gagnant, mangera deux fois plus de charlotte!

Haha! C'était tentant comme récompense non?

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Ven 31 Déc - 14:25

Gabriel avait fixé cette nature morte d’un air très très inspiré. Il manquait quelque chose. Nature morte, d’accord, mais il manquait quelque chose. Un tout petit quelque chose qui l’aurait rendue encore plus meilleure que ce qu’elle était déjà. Mais qu’est ce que c’était ? Gabriel restait donc à fixer ce magnifique tableau que leur improvisation folle avait créée en prenant non pas la pose de l’artiste qui réfléchit en se tapotant la joue, mais plutôt la mine boudeuse d’un écolier qui sèche face à un exercice de mathématiques alors qu’il sait que la solution est à portée de main. Et puis subitement, son sourire se fendit d’une immense lumière victorieuse. Pour peu, on l’aurait vu battre des bras tel le gamin excité qu’il fût parfois. Mais non. Il était resté à peu près maître de ses émotions.
Et lentement, le tableau se para d’ombres, et les fruits devinrent subitement plus réels, tandis que les couleurs faisaient qu’on passa plus dans le clair-obscur que dans l’abstrait. Pourquoi vouloir absolument faire ca ? Parce que de cette manière, il pouvait jouer avec les ombres, et faire en sorte que la jolie framboise que nous voyions ici se voyait parée dans son ombre d’une tête de mort déguisée et qu’on ne devinait qu’après une lecture attentive du tableau.

- Comme ca c’est vraiment une nature morte !

C’était également une vanité digne de l’époque baroque ainsi qu’une image subliminale dont raffolaient les publiscistes du monde des Eveillés, mais Gabriel était né dans le rêve, alors il n’avait de notions artistiques ou d’histoires de l’art. Il les avait légèrement abordées dans un livre une fois, mais il n’en avait gardée une mémoire que légère, voire inexistante. A quoi bon s’intéresser au passé d’une civilisation qui ne lui appartenait pas alors qu’il ne s’intéressait même pas à son propre passé ?

Mais cessons de parler d’art, puisque pour l’instant, les deux donnent dans l’art physique, contemporain, mais surtout bestial ! Voici le retour de la guerre de cent ans, de quatorze-dix-huit sans les tranchées, mais avec les canapés et les palmiers, la guerre froide au Viêt-Nam à grand coups de billes parfumées et transformatrices de couleur et créatrices de mangeaille. Toute la maison était à présent parfumée de tous les côtés, on se serait cru dans une confiserie géante ! Gabriel rit d’un air arrogant tandis que les billes volaient et chantaient parce que les billes n’aimaient pas siffler, et que c’est malpoli de siffler dans une maison au dessus de sa tête, planqué derrière le canapé qui s’était colorié de bleu nuit pour la peine.

- Ah ah ! Je gagnerais, infâme trèfle d’intérieur !

Et il fit une sortie, se jeta à terre pour esquiver la bille jaune qui parfuma le mur derrière lui de citron, et de citron vert également. Mais où était donc la rouge ? Et bien elle avait coloré ses cheveux. Touché lui aussi. Maintenant, il avait des cheveux à la cerise, rouges, cela va de soi, mais qu’à cela ne tienne, il contre attaqua.

- TECHNIQUE ULTIME !! ARC EN CIEL DE LA MORT !!!

Et ponctuant sa gestuelle à la dragon ball z, sept billes respectivement violettes, indigo, bleues, vertes, jaune, orange et rouge fusèrent à travers la pièce en direction du roi de trèfles tandis que le Chess transformait à la manière de Legolas mais avec moins de classe une banane en skate nouvelle génération, et parfait vers l’Hare. Il le plaqua au sol à la manière d’un Chabal en crise de délicatesse, et installé sur lui, il rit ouvertement.

- La victoire m’appartiens !

Et comme pour appuyer cette déclaration, une hirondelle bleue (gout myrtille) apparut sur la poitrine du roi de trèfles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Ven 31 Déc - 19:06

Bravo Gabriel! Tu es un artiste dans l'âme! On dirait la réponse à un quiz internet...mais attendez une minute, ça signifie quoi être un artiste d'abord? Et puis c'est quoi internet? Ça n'existe pas tout ça ici, alors, on rembobine et on la refait!
Bravo Gabriel, tu es un génie! La c'était mieux, ça tenait la route au moins! Son cadre représentait une vraie nature morte au fruits rouges, dans un cadre à l'esthétique ancienne, juste ce qu'il faut pour égayer sa maison, toute tachée de couleur maintenant. Mais l'art est une chose, et la guerre en est une autre!

La guerre qui se déroulait dans sa maison, était loin des bataille de purée et de petits pois que l'on pouvait retrouver dans la plupart des école, ou même de la célèbre guerre des boutons, que le jeune rouquin à menée! Ici c'était la guerre des couleurs et des odeurs! En entrant ici, à cet instant on aurait pu se demander qu'est-ce que se passait ici. Une tempête d'odeur suaves et agréable vous prenait à revers pour vous embarquer dans une folle épopée de couleur, dont on sortait changé! C'est vrai, c'était magique! Dans un rêve, tout est possible, et lorsqu'on y vit depuis plus d'une centaine d'année, le rêve est une vie que tout le monde pourrait avoir, pour peu d'avoir assez d'imagination pour y survivre!

Le chant des billes étaient un peu agaçant au début, mais quand on se prenaient au jeu on n'entendait plus que me murmures d'un chœur sans les choristes, parce que de toute façon, leur voix d'eunuques et leur chansons d’églises on s'en moque. Imaginez donc un instant, une bille d'un marron clair, goût châtaigne qui s’éloigne, à la suite d'une bille jaune pâle goût vanille en chantant « voix sur ton chemiiiiin ». C'est bon vous voyez? Et bien, c'est ce que passait dans la maison de Kalahan! [C'est le dernier jour de l'année, faut bien craquer un peu non?]

-C'est ce que tu crois oiseau de printemps!

Les répliques, étaient quand même recherchées. Parce que pas une fois il n'avait redit la même chose. La bataille surement vers une fin des plus atroces n'en doutons pas! La victoire serait offerte au plus endurant des deux! Ceux qui étaient enrhumés ne pouvait pas vaincre dans un tournoi où l'odorat était une clé de la victoire. Mais les deux finaliste, Gabriel et Kal, n'était ni l'un ni l'autre malade...enfin si il l'était mais de façon à ne pas pouvoir renifler les odeur des munitions qu'il s'envoyait en pleine figure.

Mais voilà Gabriel attaquait. Il voulait la récompense de la victoire seulement pour lui! Le lâche, le profiteur le. Ah un arc en ciel vivant qui attaque! Kalahan fit un bout de coté pour éviter trois des quatre billes qui chantaient « Oooover the rainbow » toutes ensembles mais il ne put pas tous éviter. Il prit en pleine poire la bille verte menthe, orange mandarine, violette goût violettes et rouge fraise. Il tomba à la renverse, les yeux écarquiller, la bille rouge l'ayant touché entre les deux yeux...il lâcha un dernier soupir avant de rendre l'âme. Enfin c'est ce que tout le monde crois ça...

Il eut un sursaut, signe de ce que l'on appelle les "dégagement réflexe" si beau lorsque c'est les athlète de la WWE qui les utilisent, pour tenter de renverser la situation, tout en s'adressant à son adversaire.

-Non...la victoire n'appartient qu'à ceux qui mettent leur ennemis K.O! Et je suis encore vivant!

Il dit cela avant que l'hirondelle bleue n'apparaissent sur son tricot. Et en bon mauvais perdant, il tira la tronche, avant d’écraser sur celui de Gabriel, des bille orange formant une tête de citrouille.

-D'accord tu as gagné...tu aura de la charlotte en proportion égale à ta victoire...

Il se vengerais...oh oui...venger sa réputation défaite par un fabriquant de bonbon! Il porta sa main à ses lèvre pou laper, la coulée orange...avant de stopper son mouvement, en grimaçant. Non la citrouille...on allait éviter...quoiqu'une tentative de suicide par allergie...ça ne plairait pas à la rêveuse!

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Sam 1 Jan - 17:21

La bataille des couleurs, des gouts et des odeurs avait encore duré une bonne dizaine de minutes avant que l’hirondelle ne se sentant pousser des ailes (je suis défoncée, je fais ce qui me plait) ne saute sur son adversaire avec un grand sourire vicorieux.

-Je t’aurais, nain de jardin !

Et il l’avait eu, dans la joie, la bonne humeur, la motivation et tous les sourires qui vont de pair avec cet état d’esprit éclatant de la part de l’hirondelle. Gabriel était quelqu’un de fondamentalement joueur. Il avait ca de gravé dans les gênes. Il adorait jouer, les défis et tout ce qui allait de pair avec cette notion. Alors forcément quand en plus on lui mettait en jeu la perspective de remporter une double dose de charlottes aux fruits rouges, alors taihauuuuut mes amis, et plus de quartiers d’orange ou de ville possibles ! Gabriel avait donc gagné, et il était tout content tout fier de cette victoire, même si maintenant il était couvert de tellement de substances comestibles qu’il avait l’impression d’avoir livré combat à un frigo enragé. Un léger rire échappa donc des lèvres du brun qui prenait possession de son trône, à savoir le ventre de Kalou.

- Tu n’as pas gagné le bon jeu pour que je te tue !

En effet, pour tuer Kalahan, il fallait que celui-ci « gagne » une sculpture d’hirondelle dans l’un des bonbons qu’il lui aurait acheté. Pas avant. Parce que si c’était avant, alors ca serait de la triche. Et la triche, c’est pas bien.

Constatant qu’il avait grimacé et décidé de ne pas lécher ses doigts, il en avait conclu soit qu’il n’aimait pas la citrouille, soit plutôt qu’il y était allergique. Et puisqu’il ne faut pas abîmer ses camarades de jeu lorsqu’on s’amuse avec, le brun avait décidé d’attraper la main du roi de trèfles et de l’approcher de son visage pour lécher ses doigts et ainsi les nettoyer de cette substance peut être toxique pour son hôte.

Ayant fini de laper les doigts de l’Hare, et s’étant redressé, il avait fini par déclarer sans cesser de sourire parce qu’il le vaut bien :

- Et si on allait se laver ? Comme ca on pourra savourer nos charlottes sans qu’il n’y ait de saveurs parasites !

Après tout, Gabriel avait beau agir comme un gosse, il avait tout de même retenu les bases de la diplomatie, malgré tout ce qu’on pourrait en penser. Et la diplomatie lui disait de ne pas froisser celui qui nous héberge dans sa propre maison, parce que ca peut être dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Jeu 31 Mar - 23:17

Nain de jardin, Gabriel avait osé le traiter de nain de jardin ! Mais il ne craignait même pas les représailles. Bah Kalahan ne pouvait pas bouger, il était vaincu. Il acceptait sa défaite, et ses yeux rouges ses posèrent sur l'hirondelle qui souriait joyeusement.

Le soupir du Roi de Trèfle fut bien audible tandis qu'on lui annonçait qu'il n'avait pas gagné un prix mortel. C'était moins drôle. Peut-être qu'il aurait le droit à un bonbon à la myrtille. Myrtille. Ses yeux papillotèrent un instant, tandis qu'il oubliait de respirer en pensant à ses myrtilles bien aimé. Puis il éclata de rire. Comme si Gabriel était en train de le chatouiller pour lui faire avouer on ne sait quoi. Mais le brun de faisait rien, sinon rester assis sur le comme un roi sur son trône doré.

-Alors dis-moi quel jeu je dois gagner !

On ne pouvait pas mourir dans un rêve, fut la pensée bizarre qui lui traversa l'esprit. Puis comme une cassette qu'on rembobine à l'envers, il vit le temps défiler devant ses yeux, mais pas vers la fin de vie, mais plutôt quelque minutes auparavant.
Ses souvenirs avaient été amputé de quelques secondes, mais des secondes qui aurait pu lui couter cher. Il réappris à respirer, tandis que Gabriel astiquait de sa langue ses doigts peints en orange. Avec cet horrible goût et odeur de citrouille. Rien que de le voir manger ça, Kalahan en avait l'estomac tout retourné. Est-ce qu'il ressentait quelque chose de se faire ainsi lécher...les doigts ? Pas du tout. C'était le genre de chose qu'il avait chassé de son esprit, depuis longtemps, trop longtemps...que la rêveuse lui avait arraché en même temps que Cely.

-Saveurs parasites...

Kalahan semblait planer sur un petit nuage. D'ailleurs il c'était redresser, avait attrapé le cheshire par la taille, et le guidait dans sa jolie maison, qui avait un couloir trois fois plus long que celui qui était là quand ils étaient entré dans la maison.

-Ah non...c'est trop long...

Et pour répondre au désire de son propriétaire, il percuta de plein fouet la porte qui se trouvait à deux pas de là une seconde auparavant.

-Gentille maison ! Dit-il en gloussant, et en entrainant Gabriel dans la salle de bain, toute violette et mauve, aux couleurs des myrtilles qu'il aimait tant.

-Maintenant, à poil ! Et dans le bain, gentil garçon ! Sinon pas de dessert ! Dit-il à son invité, avec un sourire de papa gâteux, qu'il n'aurait jamais été de toute façon !
Hey, c'était Gabriel qui avait lancé l'idée du bain. Il était d'ailleurs en train de le faire couler, le remplissant de savon tutti frutti qui se trouvait à porté de main par le plus grand des hasard !

-Ah j'ai oublié les serviettes !

Et il parti les chercher, dans sa chambre, qui n'était là que pour faire joli, et style ! De toutes façons il ne l'utilisait pas...ah si...pour découper les jeune hommes blonds aux yeux bleus, éperdument amoureux d'une Alice paumée ! Il revint avec deux serviette. Une blanche et bleue, pour Gabriel, et une mauve avec des petites myrtille sur le bord, pour lui. Non il n'était pas fanatique de ce fruit, c'est une erreur ! C'est de l'ignorance !

Il laissa le Chess se laver tandis qu'il allait nettoyer sa maison, en quelques minutes, et surtout quelques pensées. Il vérifia la préparations des charlottes dans le frigo, puis retourna dans la douche, où il entreprit de se déshabiller puis de se glisser dans l'eau chaude, avec le Chess.

-L'hirondelle se baigne dans l'eau chaude, pour chasser de son corps, les vestige de l'hiver.

Non Kalahan n'avait pas fumer. Il était tout le temps comme ça !

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Lun 4 Avr - 19:52

Avec tout le sérieux du monde, toujours vissé sur son roi de trèfles qu’il ne savait pas être le roi de trèfles, l’Hirondelle avait fièrement croisé les bras comme le font tous les vainqueurs narcissiques ou bien simplement les gamins. Ces bestioles, ca adore accentuer ses mimiques, expressions ou gestes. Sans doute sont-elles dans le monde de l’enfance où tout est jeu, mise en scène et pièce de théâtre. Avec Gabriel, il peut être tout et rien à la fois. C’est déroutant pour ceux qui regardent, mais jouissif à jouer pour les créatrices aux idées un petit peu trop libérées. Bref, tout le monde y gagnait au final, et c’est bien ce qu’il faut, n’est-il point ? Sans doute, de toute manière, contents ou pas, le résultat sera le même avec eux. Ils font ce qu’ils veulent, même si les autres ne veulent pas qu’ils le fassent.

- La chasse au trésor bien sûr !

Il avait conclut sa déclaration par un nouveau sourire en tranche de citrouille qu’il était en train de lécher sur les doigts sur vaincu par grand esprit de solidarité, sacrifice et manganisme. Oui, il est puissant mon Gabriel, qu’est ce que vous allez croire là ? On lui a apprit les bonnes manières ! Bon, certes, il les a oubliées aussi sec, mais sinon, il les avait vraiment apprises. Avant. Autrefois. Tu temps où il en avait. Bref. Il y a longtemps. Mais il les connaissait.
Tout aussi tranquillement, il s’était laissé guider en s’interrogeant tout de même un petit peu sur le bien fondé de ce couloir qui semblait ne pas être si long que ca tout de même à la base. Mais à peine l’avait-il pensé que le roi de trèfles l’avait formulé, et que la maison leur avait mit la porte en plein dans le museau, ce qui le lui fit froncer d’ailleurs parce que ca piquait un petit peu. Méchante porte. Mais gentille maison. Alors puisque la porte fait partie de la maison, on va lui pardonner. D’autant plus que ce n’est pas sa maison à lui. Alors on va faire en sorte d’être tolérant.

Il entra donc tranquillement dans la salle de bains. C’est amusant. Il avait l’impression de se trouver dans une myrtille géante. A cette pensée, il éclata de rire et déposa un gros bisou sur la joue du propriétaire de cette myrtille. D’ailleurs, maintenant qu’il y avait pensé, voilà que la maison avait décidé de faire en sorte que la maison, ou du moins la pièce où ils se trouvaient soit toute ronde. Tous les objets ronds, même la baignoire qui ressemblait à présent à une sorte de piscine pour gamins, mais en plus profonde visiblement.

– Oui monsieur ! Tout de suite monsieur !

Un nouvel éclat de rire avait franchit ses lèvres. Et il avait commencé à lever ses vêtements à présent de la couleur de l’arc en ciel, avec toutes les couleurs, mais également toutes les saveurs. Comme lui en fait, maintenant que, dans la tenue d’Adam il se passait en revue. Il a été repeint, si c’est pas mignon tout plein !

Attendant que l’eau soit pleine, il avait regardé un petit peu ce qui l’entourait. C’est curieux ces machins, c’est pas de sa faute. Il avait ainsi trouvé pleins de gels douche à tous les parfums de la terre, des savons, des shampoings, et on en passe, et il les regardait à présent d’un air fasciné, comme si il comptait les voler pour les utiliser comme goûts dans ses savons.

Mais la salle de bains voulait qu’il teste le bon bain qu’on avait coulé pour eux. Ainsi, soudain le tapis fit comme le tapis magique d’Aladin et du rêve de sa créatrice, et il le porta jusqu’à la baignoire où il tomba aussi simplement qu’une bulle peut éclater, transformant ainsi la salle de bain en mini piscine, mais, également, allez savoir pourquoi, c’est la baignoire, pas lui, mettant un millier de bulles dans l’air. De toutes les tailles, toutes les couleurs, mais aussi toutes les tailles. Il y avait des éléphants roses, des écureuils violets ,des bananes oranges, des oranges roses… Bref, un beau petit boxon qui émervaillait le gamin à l’âge adulte qu’était l’Hirondelle. Et d’ailleurs elle fit un immense sourire à Kal qui l’avait rejoint avec des serviettes, puis dans le bain, sans les serviettes.

- Oui, mais elle a les plumes mouillées, elle ne peut pas voler, alors elle cherche un nid pour se sécher !

Le cheshire fit un zéro avec ses doigts. Puisqu’il y avait du savon et qu’il avait soufflé dedans, voilà qu’une bulle en forme d’hirondelle bleue partait et filait avec toute la mollesse d’une bulle à travers un cercle bulleux bleu. Et les deux éclatèrent en même temps en un « plop » audible, répandant une odeur suave de myrtille qui firent à nouveau rire Gabriel.

- J’aime ta maison ! Elle est très gentille !

Et comme pour le remercier, voilà que la complimentait se mettait à rendre des couleurs encore plus chaudes et vivantes. Il en va de soit qu’il se mit encore à rire en la voyant faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Jeu 7 Avr - 14:55

Gagner la chasse aux trésors. Mais Kalahan y participerait sans doute dès qu'elle commencerait, pourvu que ce ne soit pas une horrible machination de cette rêveuse inutile et dégoutante. Mais il garda ça pour lui, ne voulant pas froissé son invité, maintenant.

Sa maison tout en longueur et en désir, aussi changeante que les facettes de la Lune et les envies de son propriétaire ! Si bien que Kalahan mettait parfois bien une bonne demi heure à aller de sa chambre à sa cuisine, parce que sa maison avait décidé de s'étirer et de se rallonger, de rajouter des portes et des couloirs, des escaliers, des caves, des labyrinthes, et allez trouver quoi d'autres. Et de l'extérieur, elle restait, cette maison effrayante qui semblait prête à ouvrir sa bouche pour vous dévorer tout cru, et un peu bancale tenant debout on se sait comment. S'il c'était prit le mur il n'avait rien dit, puisqu'il avait gentiment caresser le mur et embrassé la porte pour la remercier de sa gentillesse.

Une fois dans la salle de bain, il se remit à sourire à une fantôme qui n'existait pas. Un petit « smack » le tira de ses pensées tandis que Gabriel obéissait aux ordres de Kalahan en gloussant doucement. Il lui avait coller un baiser sur la joue ? Kalahan avait la bouche en un petit « o » parfait, avant d’éclater de rire, et de s’apercevoir qu'il n'avait pas prit un ustensile important du bain : les serviettes ! Gabriel se glissa dans l'eau de baignoire ronde, qui avait prit la forme d'une myrtille pour aller avec la couleur qu'elle portait.
Kalou revint avec les serviettes, et se glissa sans le bain, au milieu des bulles qui s’élevaient, en formes de fruits aux couleurs étranges.

-Elle cherchera son nid plus tard. Pour le moment elle doit retrouver son joli pelage blanc...

Quoique qu'une hirondelle arc-en-ciel dans le rêve ça n'aurait pas paru bizarre. Qui sait peut-être qu'un jour la folle qui jouait avec tout les poupées grandeur nature qu'était les Cards, aurait peut-être l'idée, après la pluie étoilées en pleine journées, ou l'herbe qui clignote quand on marche dessus et selon la façon dont le fait, puis un lac jaune et rose ou aller savoir quoi d'autres, elle y mettrait des Gabriel hirondelles multicolores.

L'odeur de la myrtille chassa l'ombre dans les yeux du Roi de Trèfles. Une ombre qui venait de s'y installer tandis qu'il pensait à la rêveuse. Mais la myrtille le calmait. Ou n'était-ce qu'une façade. Quoiqu'il en soit, il se sentit sourire, et se laissant glisser dans le tapis de bulle, sous l'eau. On ne pouvait pas respirer dans sa baignoire, ce n'était pas le Lac du Rêve, mais une baignoire neutre au pays des cauchemars.

-Ma maison est adorable, avec les gens qu'elle aime bien !

Et aussi parfois très méchante...mais tant qu'on ne lui fait rien, on a rien à craindre d'elle. Kal' attrapa une éponge, en forme d’étoile de mer, et entreprit de frotter le dos de son inviter, en sifflant une chanson qu'il ne connaissait même pas, mais qui était dans sa tête. Ouais c'est étrange mais c'est souvent comme ça dans le rêve que voulez vous.
Si une maison pouvait rougir, celle de Kalahan l'aurait fait. Elle choisit de réchauffer les couleurs, pour montrer son contentement.

-Petite friponne dit le propriétaire en roucoulant.

Il l'aimait sa maison. C'était le seul endroit où rien ne pouvait l'atteindre. Ni les cauchemars qui rodaient dans le bois autour, ni les envies étranges de la rêveuse. C'était son petit nid douillet à lui. Qu'il prêtait parfois, a ces petits Hares, qui comme lui avaient perdu leurs raisons d'êtres. Personne n'entrait qi Kalahan ne le voulait pas. Une fois dehors Gabriel ne pourrait plus rentrer, si il n'y avait pas le roi de Trèfles, c'est ainsi de puis que Cely avait disparu.

-On astique l'hirondelle, pour qu'elle soit belle disait-il en lui frottant le dos, avec un savon qui faisait devenir sa peau d'un bleu violacée, mais qui partirait lorsqu'il se glisserait sous l'eau.

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Sam 9 Avr - 10:39

Gabriel ne s’était pas gêné pour esquisser un sourire radieux, plein de joie de vivre, de motivation, de candeur, d’innocence et on passera le reste, ca serait dommage de vous refiler la nausée. L’avantage avec l’amnésie, c’est que du coup on a même plus à l’esprit tout ce qui vous pourrit la vie, et pour cause ! On ne s’en souvient même pas !

- Ah oui ? Alors ta maison m’aime bien ? C’est super !!

Oui, la candeur avant tout, et de la lumière. Gabriel était content, tout simplement, comme un gamin à qui on a offert un bonbon et qui ne s’y attendait pas. Content tout simplement qu’une chose théoriquement dénuée du moindre foutu sentiment prétende, ou du moins qu’on la fasse prétendre bien l’aimer. Heureux sont les simples d’esprits, que voulez vous que je vous dise. C’est pitoyable, pathétique, lamentable, mais tant qu’ils sont heureux… Et puis de toute manière, on peut pas y faire grand-chose, alors espérons qu’ils le soient !

Tranquillement, tout content, autant qu’un chat qui ronronne, qu’un Neil qu’un Laï poupounne, le cheshire s’était laissé frotter le dos. Ca fait du bien, de se faire frotter le dos, ca chatouille et ca fait des gratouilles en même temps, ca fait froid et chaud, et plein de frissons, en un mot comme en cent, ca fait du bien par où ca passe, et loin de moi bande de yaoïstes pervers(es) plein(es) de doubles sens et de mauvaises intentions ! Au bout d’un moment, il avait fini par ouvrir ses mirettes avant qu’il ne s’endorme pour de bon, puis il s’était retourné, avait attrapé l’éponge magique à dessiner sur les corps, l’avait récupérée sans trop de résistance d’ailleurs, puis il avait fait un grand sourire à Kalahan.

- Allez, à ton tour !!

Et pour contrer toute tentative de protestation, ne s’était-il pas senti de lui déposer un crô poutou tout beau tout mignon sur les lèvres ? Oui, il l’avait embrassé, mais il n’avait pas trop conscience de ce qu’il faisait. Gabriel avait vu une femme faire ca avec un homme pour le convaincre de lui acheter un beau chapeau, et ca avait marché puisqu’il l’avait fait sans résistance, les hommes sont si faibles face à la chair.

Passant donc impunément dans son dos, notre chère hirondelle avait donc commencé à lui frotter le dos, en faisant ainsi sortir une belle couleur rouge. Rouge framboise ? Qui sait ? Porté par une soudaine curiosité, il avait alors léché son épaule…Et puis…

- Hmmm !!! C’est super bon !! C’est quoi? J’arrive pas à voir…

En tant que confiseur, il était de son devoir le plus élémentaire de découvrir de nouveaux goûts quand les saveurs se mariaient si bien entre elles, et bien évidemment les reproduire pour faire les meilleurs bonbons de la planète, ou, pour être plus humbles, du Rêve. Et voilà notre hirondelle qui maintenant regarde le roi de trèfles avec de grands yeux suppliants l’air de dire « dis moi ce que c’eeeeest»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Ven 15 Avr - 14:38

Bah au moins il avait compris, que sa maison l'aimait bien. Oui Kalahan avait commencé par parler à sa porte qui avait des dents en métal bien réelle, puis à dire bonjour à sa cuisine, tout en parlant par télépathie à ses placard pour avoir ce qu'il voulait au moment où il voulait. Gabriel avait pu modifier la couleur des murs de la maison, pendant leurs batailles de gouts et de couleurs -comme quoi quand on dit que les goût et et les couleurs ça se dispute pas...il faut croire que ça n'est pas vrai de partout !
Et puis dans un rêve tout ce que impossible devient possible, donc pas de soucis sur ce point, la maison de Kalou aimait vraiment le petit sucre d'orge qu'était Gabriel, et qui se faisait gentiment frotter le dos par le roi de Trèfles.

Si le vent du Yaoi avait soufflé dans sa salle de bain, Kalahan y était résolument insensible ! Un bon point pour lui, et surtout pour le joli petit derrière en fraise tagada de Gabriel. Et que je frotte, et que je frotte ! On est pas la pour dépecer le réglisse, Kalou, juste pour le nettoyer un peu des impureté que tu lui a coller sur le peau, et que le fait ressembler a une arc-en-ciel portatif. C'est ainsi que la voix d’Hélène nous disait « elle me dessine après l'amouuuur, un arc en ciel dans notre chambre » … et le roi de trèfle, ne laissa pas flotter son imagination jusqu'à voir Gabriel épinglé a son mur, sa maison serait capable de faire et ce serait un drame dramatique !

Lorsque soudain...retournement de situation ! Le joli arc en ciel vivant, redevenu, tout rose comme un joli nounours en gélatine, avait attrapé l’éponge qu'il tenait et hop !

« Allez, à ton tour »

-N...

Il avait commencé à protester ! Mais non. Gabriel était rapide, Gabriel était puissant Gabriel était aussi fourbe que celle qui contrôlait sa pièce ! Et Gabriel l'avait embrassé. Chastement, tout gentiment, sans aucune arrière pensées. Kalahan cligna des yeux, une fois...puis deux. Puis il repoussa Gabriel au fond de sa baignoire, un sourire tordu déformant son visage.

-Oh non Joli rêveur...il ne faut pas faire ça.

Puis il avait caché son visage dans ses mains avant de pivoter sur le fond lisse de sa baignoire, en souriant d'un air peu rassurant. Et il avait montrer son dos tout blanc à Gabriel, qui avait entreprit de le lui ratisser pour pouvoir y planter des morceau de radis féerique qui ne pousserait jamais. Kalahan, ne sentait pas la douleur, parce qu'on était dans un rêve, et que la douleur ça fait parti des cauchemars. Et qu'un être cauchemardesque ne peut pas ressentir la douleur du cauchemar lorsque son esprit a décide que non. Oui c'est très philosophique comme façon de penser, mais que voulez-vous, je ne contrôle plus mon personnage voyez vous !
Kalahan gardait ses mains sur son visage, comme pour le cacher, parce que sa folie de ne devait pas être vu par cet homme, qu'il avait pourtant bien aimé deux minutes plus tôt. Puis l'éponge racla encore une fois son dos, assez, pour lui égratigner la peau, et la faire rougir de sang par endroit.

Gabriel stoppa son lavage, et lui lécha la peau. Et il lui demanda ce que c'était.

-Du sang, tout simplement...

avait répondu Kalahan, comme en proie à une crise de fou rire, tandis qu'il frissonnait un peu maintenant. L'eau dans la baignoire devint glacée, puis redevint chaude, laissant échappé des filet de fumée, comme si on venait à peine de la faire couler. Kalahan cessa de trembler petit à petit. Il se retourna vers Gabriel, lui attrapant les mains, inconscient d'ainsi exposer sa marque, a creux de son joli poignet. Lui adressa un sourire, étrange, puis le lâcha...

-Il faut couper... commença-t-il a dire.

Puis il sorti du bain, secoua la tête comme l'aurait fait un chien ayant plongée dans une piscine. Puis repris sa phrase :

-La charlotte sinon elle va être trop froide !

Il attrapa une serviette se sécha soigneusement, et enfila des vêtement noirs, parce qu'il aimait bien ses vêtements noirs le Roi de Trèfles qu'il était. Et sans un regard en arrière, il parti en sautillant dans le couloir a rallonge, que sa maison semblait apprécié particulièrement, jusqu'à ce que Kalahan rouspète, qu'il manque de se prendre la porte d'entrée en pleine poire, le tout riant, pour aller chercher la charlotte qu'il posa sur la comptoir qui servait de délimitation entre le salon et la cuisine.

-Le dîner est servi !

Parce que oui, il faisait nuit dehors maintenant !

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Ven 22 Avr - 23:37

Gabriel ne s’était pas sentit vexé de s’être ainsi fait repousser par le roi de trèfles, et ce pour la simple et bonne raison qu’il ne savait pas que les baisers faisaient partie de la parade de séduction, parfois simplement comme marque d’affection, parfois début de la longue et délicieuse voie qui menait au plaisir à deux, voire à plusieurs, il y en a pour tous les goûts ! Il n’avait fait que reproduire un geste qu’il avait vu faire, et qu’il avait interprété comme étant un signe disant « fais moi confiance » ou bien « s’il teplaiiiiiit » version chibi. Vu comme ca, on comprendra donc qu’il penche la tête sur le côté en marquant sur son visage toute l’incompréhension du monde, et peut être même plus.

- Pourquoi ? Ca met les gens de bonne humeur pourtant…

Sinon, si ca ne les mettait pas de bonne humeur, pourquoi ils souriaient après un baiser ? C’est compliqué ces humains parfois décidemment…

Attendant qu’il lui donne une explication, ou bien qu’il n’en donne pas, au fond il s’en fichait un peu, et même beaucoup, le Cheshire avait continué de nettoyer, récurer, laver le dos du petit Hare sans autre prétention que celle de vouloir le lui laver et le rendre tout beau. Pourquoi y en aurait-il une autre chez un homme qui avait sa libido enfermée dans le recoin sombre de son esprit endormi par les sables de l’oubli ?
A sa réponse sanguine quant au liquide qui avait coulé sur son épaule, il avait froncé les sourcils avant de se remettre à rire de ce rire qu’on ne savait pas si il appartenait à quelqu’un de sain d’esprit ou loin de l’être.

- Ton sang est délicieux alors ! Tu manges beaucoup de sucre ?

Gabriel n’est pas un vampire, et il ne voit pas du tout le problème à dire qu’il dégusterait bien son compagnon de baignoire sous forme de glace géante. Où est le mal, mes amis, où est le mal ?

Il regarda ses poignets prisonniers, puis le sourire du roi de trèfles avant de pencher la tête sur le côté en analysant sa marque. Elle était réputée pour être celle du roi de trèfles, justement.

Il avait attendu sagement de savoir qu’est ce qu’il fallait couper. Du bois pour le feu de ce soir ? La tête du facteur ? Attendant qu’il réponde, il était lui aussi sorti de l’eau, bien que ne s’étant pas ébroué comme un mignon petit toutou pour sa part, simplement prenant la serviette joliment bleue que lui avait apportée plus tôt le roi de trèfles.

- Oh ouiiii !!! La charloooootte !!

Voilà que l’hirondelle était repartie aussi vite que la musique pour prendre ce qu’il voulait, à savoir sa charlotte bien aimée. Il déboula dans le couloir en tenue d’Adam, se retrouva dans la cuisine en pagne, sans doute qu’elle estimait que les pauvres tomates allaient rougir si jamais elles croisaient un homme totalement nu. Tellement excité par ce petit concours gastronomique qui s’offrait à eux, le cheshire n’avait même pas remarqué que le bandage autour de sa main qui auparavant cachait sa balafre était partie, sans doute que la maison l’avait levée pour ne pas qu’il mette de l’eau partout.

- J’ai hâte de goutter la tienne !

N’oublions pas que le but du jeu est tout de même de voir laquelle des deux est la meilleure. Assiettes apparues d’on ne sait où avec les couverts, voilà que le Gabriel était installé, et paré à goutter.

- On commence par laquelle ?

Les deux avaient l’air délicieuses… Cruel dilemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Lun 9 Mai - 15:09

Oui ça met les gens de bonne humeur dehors Gabriel, mais ça ne met pas Kalahan de bonnes humeurs. Le Roi de Trèfles avait tout simplement décidé de ne pas répondre à cette question, comme s'il ne l'avait pas entendu ou pas comprise. Parce que ça peut être dur de la feuille un Roi parfois, et que Kalou ne dérogeait pas à la règles en étant atteint de surdité sélective.
Puis après un silence trop long et un réchauffement de bain, il avait fini par dire, d'une voix qui semblait dire « la discution sur ce sujet s'arrête la » :

-Parce que.

Normalement, et selon les principes de la langues française au niveau commun, ce n'est pas une réponse convenable, car elle suppose une continuité que ces deux petits mots tous seuls ne peuvent pas apporter, laissant ainsi celui qui écoute sur sa faim.
Parlons en justement de la faim. Il y avait des charlotte qui avaient été faites pour être mangées, et qui attendait patiemment dans le froid frigorifique du frigo d'être mangées.
Est-ce qu'il mangeait beaucoup de sucre le Kalou ? Réflexion intense...

-Mes repas sont uniquement composé de myrtille et de choses qui ont le goût à la myrtille...

Donc, oui. C'était la réponse à la question. Kalahan ne mangeait que du sucre ! Et le sang des autres lorsqu'il partait en chasse et qu'il faisait une partie de cache-coupe si jamais la personne cachée était trouvée par le Roi de trèfles détraqué du cerveau.
Et là, exceptionnellement il allait manger des fruits rouge sans myrtille...enfin si, dans la sienne il y en avait eu quelques unes qui était venu se perdre dans la préparation, parce que sinon il n'aurait même pas voulu la regarder à la fin de la préparation.


Une fois dans la cuisine où l'avait rejoint Gabriel, déjà assis sur un des hauts tabourets devant le comptoir entre salon et cuisine, dans une tenue qui aurait mis l'eau à la bouche a une autre homme que Kalahan, qui laissa couler son regard le long du dos nu de son invité puis s'en détourna ensuite comme si de rien n'était, pour aller chercher les charlotte.
Le vent du Yaoi souffle dans cette maison, mais pourtant, ni le Trèfle ni l'Hirondelle ne se laisse porter par le courant...que c'est dommage !

Posant les charlottes sur le comptoir il chercha comment répondre à la question de Gabriel sans vexer ni sa charlotte ni celle de son invité.

-Puisque tu as hâte de gouter la mienne, on commencera par la tienne.

Comment ça espèce de sadique pervers maniaque détraqué ? Doucement je vous pris. Il paraît que l'impatience donne plus de goût au aliments. Il attrapa un grand couteau qui se trouvait a coté des assiette et des couvert subitement apparu sur le désir de la maison de voir ce qu'allait donner ce concourt culinaire. Il coupa la charlotte de Gabriel en deux et fis glisser chacune des part dans chacune des assiettes.
Puis il coupa la sienne en deux, et fit de même. Les charlottes dans les assiettes était siamoises, c'était mignon, une moitié de chaque réunie en une seule ! Bref, l'heure n'était pas à la contemplation d'une œuvre culinaire mais à sa dégustation. On en parle depuis presque vingt messages de cette charlotte, il est temps de la gouter maintenant !

-Bon appétit Gabriel.

Et Kalahan attrapa sa cuillère et la planta d'un air déterminé dans la charlotte au coeur fondant.

-Coupée...pauvre petite...

Et il se mit à rire avant de manger ce qu'il avait justement -ou injustement- coupé pour se remplir le ventre qui commençait à faire des bruits étranges en réclamant son du. Il avait, comme convenu, gouter celle de Gabriel, en premier. Une promesse est une promesse, même s'il ne les tenait d'ordinaire jamais parce que c'était bien trop chiant d'être gentil avec les gens.

-Miam !

Et il reprit un morceau pour mieux gouter. Oui un vrai délice ! Pour une débutant, il se débrouillait drôlement bien le petit Chess.
Puis il goûta enfin la sienne. Il englouti sa cuillère sentant avec délice le goût de la myrtille se reprendre dans sa bouche tandis qu'il la croquait. Mais c'est qu'elles étaient aussi bonne l'une que l'autre ces petites. Il préférait celle qu'il faisait d'ordinaire, toute entière à la myrtille mais il n'allait pas faire le rabat joie encore une fois.

-Je les trouve aussi bonne l'une que l'autre.

Pas d'avis. Ah le fourbe ! Mais il avait le droit il était chez lui.

-Mais il manque quelques chose dans la mienne...myrtille...plus de myrtille...

Et il se mit de nouveau à rire. Oui il était obsédé par ce fruit rond et noir. Son signe aurait du être une myrtille avec des bras et des jambes, pas un trèfle, mais bon on se pencherait plus tard sur ce détail.

-Et ton avis à toi ?

Il posa son regard sur Gabriel. On aurait presque dit qu'il était prêt à le couver, avec ce simple regard. Peut-être qu'on aurait du mettre un peu de chocolat aphrodisiaque dans les charlottes, pour les faire grimper au rideaux...

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Mar 10 Mai - 18:22

A la réponse plus que laconique de son ami –oui, Gabriel avait décidé que le roi de Trèfles serait son ami pour une période indéterminée, mais peut être courte vu comme les deux ici présents sont allumés – l’hirondelle n’avait eu d’autre choix que de logiquement gonfler ses joues d’un air boudeur, le regarder avec un petit air à mi cemin entre le triste et le vexé, et répondre à ce parce que par un :

- Méchant !

Aussi enfantin que ce que son « parce que » l’avait été. Gabriel est assez doué pour que tout venant de lui soit possible, de la mimique enfantine au rire à la Damien quand il vient enfin de réussir à buter Silver (comment ca je regarde trop la Flanders ? ). Mais à cause de son Oubli, il était pour le moment bien plus près de la gaminerie que du rire psychopathe, en attendant que sa personnalité se reconstruise totalement, il fallait en effet attendre un petit peu.

Mais il faut le reconnaître, sa bouderie fut de très courte durée puisque voilà qu’il s’enquérait de ses habitudes alimentaires, et surtout le suivait quéquette à l’air dans la cuisine pour pouvoir enfin se faire leurs charlottes, nudité totale que la cuisine du roi de trèfles avait cru bon, au final, de dissimuler sous des atours primitifs, mais remplissant pleinement leur fonction de feuille de vigne géante

Il s’était douté que la passion du roi pour la myrtille avait influencé ses habitude alimentaires, et maintenant, il prenait la mesure de à quel point. Mais ca pouvait l’arranger, ca. En travaillant efficacement, il y avait en effet moyen de faire de Kalahan un client régulier et généreux. Même avec une mémoire en moins, on ne pers pas le nord, qu’est ce que vous croyez ?

Mais pour le moment, ils ne parlaient pas bonbons, mais gâteaux, et en la matière, Gabriel était assez impatient. Il ne se montra nullement vexé de la déclaration du roi, mais se contenta de hausser les épaules. Il faut bien manger quelque chose avant l’autre, après tout.

- Bon appétit !

Il n’avait meme pas tenté de relever la critique du roi de trèfles quant à sa charlotte. Lui, il la trouvait très bonne, et c’était tout ce qu’il comptait.

- Moi, je trouve que les deux sont délicieuses.

Pas d’avis non plus, il est bel et bien connu qu’il faut toujours être conciliant avec son hôte, surtout quand celui-ci vit dans une maison vivante qui obéit aux désirs et pensées de son maître. Avec un plaisir non dissimulé, il dégusta ses deux gâteaux en ronronnant intérieurement de plaisir, pas extérieurement parce que ce n’est pas encore un chat. Si si, je vous assure.

Une fois son assiette terminée, et nettoyée à grands coups de cuiller, il se leva et la porta vers l’évier où il lava les deux moules et sa vaisselle. Ayant avisé un bocal, il l’attrapa et y glissa le museau pour découvrir avec joie que c’était de la menthe poivrée. Ainsi, à grand renforts d’une théière et d’eau chaude que lui avait gentiment offerte la maison, il prépara un thé à la menthe et déposa la théière sur la table avec deux tasses, attendant que ca infuse.

- Pour accompagner les charlottes, le thé à la menthe, c’est divin !

En même temps apparurent des biscuits au chocolat, et des loukoums. Cette maison, il l’appréciait de plus en plus. Ainsi, il planta ses dents dans l’un des biscuits, le thé n’étant pas encore prêt.

- Il est très bon ! Il a un drôle de goût, mais pas désagréable !

De là à savoir ce qu’est ce goût… Maison farceuse à n’en pas douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Mer 11 Mai - 20:46

Et une cuillère, puis deux puis trois. Kalahan finit son assiette en prenant soin de savourer chaque myrtille qui passait sur sa langue avec un soupir de jouissance profonde. Je suis même certain que si vous lui demandiez avec qui il préférait faire CRAK-BOUM entre une jolie myrtille et une femme, il choisirait la myrtille. En même temps, les femmes ce sont des êtres abjects, des erreurs de la nature qui n'aurait jamais du exister ! L'homme se suffit à lui-même dans n'importe quel domaine, et même dans ce domaine là ! [La créatrice vient de péter un câble...merci de patienter pendant le refroidissement des circuits internes]

Ainsi même le Chess n'avait pas d'avis. Et cela ne sembla pas déranger le Roi de Trèfles qui se contenta d'adresser un sourire gourmand à son invité, tout en l'imitant pour lécher son assiette. Sauf qu'il n'était pas aussi douer, et qu’évidement il se retrouva avec de la charlotte sur le nez, sans le voir. Le Kalou avait un tache blanche sur le nez...chouette !
Regardant le plat vide d'un air accusateur, comme si ce n'était pas normal qu'il soit vide il poussa un long soupir. C'est qu'il avait encore faim lui !
Son invité se leva, totalement à l'aise dans sa jolie maison vivante, et s'activa dans son dos comme s'il avait vécu ici tout sa vie. C'était peut-être le cas...
Non Kalahan n'avait plus jamais amener personne dans sa maison après « lui ». Même s'il ne s'en rendait pas compte et que parce qu'il avait perdu la raison après ça, il avait le droit d'avoir oublié.

Il tourna la tête pour voir les jolies fesses de son invité se remuer sur un air qu'il n'entendait pas tout en préparant ce qui semblait être un thé. Bah dans une théière on fait pas du café...jusqu'à preuve du contraire.
Gabriel revint vers lui, avec deux tasses et une théière fumante. Et Kalahan jeta un œil suspect au fond de sa tasse. Comme si le Chess avait pensé à l'empoisonner dans sa propre maison, et comme si cette dernière l'aurait laissé faire. Et il avait aussi amener un plateau de biscuit...Kalahan avait ça dans sa maison ? Ppffoua ! Ça doit daté de Mathusalem ! Il ne se souvenait même d'avoir ça chez lui...

-C'est quoi ?

«Pour accompagner les charlottes, le thé à la menthe, c’est divin !»

Si il le disait. Kalahan se servit une tasse et posa ses lèvres au bord du verre et les trempa dedans, avant de les ressortir en grimaçant. C'était chaud. Trop chaud.
Un son résonna dans la pièce, la maison se moquait de son propriétaire. Et Kalahan s'en contrefichait. Il lorgna les biscuit et finit par piquer celui de Gabriel, parce que c'était plus fun de piquer celui de l'autre que d'en prendre un tout neuf dans le plat posé juste devant lui.
Il englouti le gâteau, ne lui trouvant pas de goût bizarre, mais justement trop de goût différent pour être identifiable. C'était peut-être parce qu'il n'était plus mangeable qu'il avait ce drôle de goût...allez savoir...

Il avala une gorgée du thé, toujours aussi brulant.

-Pas mal...

Mais la menthe c'est trop amer par rapport à ce qu'il boit d'habitude. Une boite de sucre, d'un violet foncé -myrtille...jusque dans la couleur de son sucre...espèce de nymphomane de la myrtille va!- apparu près de lui comme par magie. Il en prit quatre ou cinq qu'il laissa tomber dans le thé. Thé qui d'ailleurs avait une couleur...assez bizarre. Mais c'était du thé...donc on s'étendra pas sur le fait que Kalahan préférait le café...parce que ça lui déchire les neurones...déjà qu'il en pas beaucoup. Le thé c'est trop sain pour son esprit détraqué. Et surtout ça lui faisait un drôle d'effet...un peu comme l'alcool avec les ivrognes...ça le fait planer.

-Gabriel..arrête de bouger ! Dit-il en lui adressant un immense sourire.

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Gabriel Sinfangs
Hirondelle paumée ~ Cheshire
Hirondelle paumée ~ Cheshire
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Jeu 12 Mai - 19:35

Le Chess ne s’était même pas formalisé du fait qu’il lui avait piqué son biscuit. A quoi bon râler, alors que des biscuits, il en a tout plein à côté de lui ? Ainsi, il en repêcha un tranquillement, et se remit à le mordiller doucement, en commencant, on n’en doutera jamais, par le chocolat, avant de se faire le biscuit en lui-même. C’est pas drôle sinon, personne ne viendrait en douter. Personne vous dis-je ! Grignotant donc allègrement son biscuit à lui et bien aimé, il regardait avec amusement le roi de trèfles qui était en train de saturer sa préparation en sucre. Drogué. Pire que Gabriel, c’en était impressionnant !

Mais en même temps, il se doutait bien qu’il était un peu moins accro au sucre, et pour cause, il passait ses journées avec le museau dedans, alors au bout d’un moment, on en vient à saturer. Pour les bonbons uniquement, je vous rassure tout de suite, parce que pour le reste, il carburait, et il carburait sec même ! (et non pas sex).

- Bien sur que c’est pas mal, c’est mon boulot !

Non, son boulot n’était pas de ne pas faire mal, mais plutôt de préparer quelque chose à manger qui soit bon, de l’ordre de l’excellent de préférence même ! Mais les goûts et les couleurs ne se discutant pas, il ne pouvait que se dire que ce qu’il faisait était au moins « pas mal », après, on variait du « pas mal » à « l’excellent » en fonction de la personne qui goûtait, et accessoirement de son humeur au moment de goûter. Quelqu’un qui les a montées à l’envers sera sans nul doute plus difficile que quelqu’un de très bonne humeur pour qui la vie est rose à pois violets.

Par contre, il ne comprit pas très bien l’ordre que lui donna le roi de trèfles, ainsi choisit-il de s’immobiliser totalement, pendant au moins deux ou trois minutes, avant, puisqu’il n’y avait aucune réponse ni explication de la part du roi de trèfles, à se remettre à bouger, et le regarder d’un air interrogateur.

- Pourquoi je ne dois pas bouger ? Y avait un insecte posé sur moi ?

Les seules personnes qui le lui avaient dit, c’était quand c’était effectivement le cas, ou bien qu’il jouait à un deux trois soleils, mais puisqu’il n’y a joué que cinq ou six fois dans sa vie, ce n’était pas la première suggestion qui lui était venue.

Souriant, il songea alors qu’il voudrait bien un milk-shake à la vanille, et il sursauta d’ailleurs quand l’intéressé lui tomba sans prévenir devant le museau, ce qui ne l’empêcha pas de sourire d’un air parfaitement radieux, et lancer un « merci maison » spontané, et heureusement qu’il n’y avait personne pour le voir mis à part Kalahan, sinon il aurait sans aucun doute passé pour un fou complet.

- Dis… On joue à chat ?

Pourquoi une telle question ? Allez savoir. Gabriel a mangé du chocolat, Gabriel est capable de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalahan Fair
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
Roi de Trèfle ~Hare - Admin~ Floodeur planqué
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 28
Localisation : Somewhere...behind you!

MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   Mar 17 Mai - 18:41

Kalahan ne révéla même pas les mots de Gabriel. Son boulot à lui c'était de couper et de défaire tout ce que pouvait faire et nouer les Rêveuse. Mais il n'en avait pas conscience. Il faisait parce que c'était amusant, avant de penser « je le fais parce qu'elle l'a voulut aussi ». Lorsqu'il pensait comme ça il entrait dans une colère noire.
Il avait englouti la charlotte, il avait fini sa tasse de thé et cette dernière c'était de nouveau remplie comme par magie. Sa maison avait décidé de lui faire boire du thé jusqu'à ce qu'il ne puisse plus rien avalé. Oh la vilaine...elle savait pourtant que le thé n'était pas une boisson qui réussissait à Kalahan. Mais elle semblait décidée à ce qu'il ne soit pas capable de grand chose pendant quelque temps !

- Pourquoi je ne dois pas bouger ? Y avait un insecte posé sur moi ?

Kalahan fixa Gabriel en plissant les yeux. Avant de frotter ses derniers...parce que soit il avait la berlue, soit il y avait deux Gabriel assis en face de lui. Pourtant il était certains d'en avoir inviter qu'un seul. Il fit une moue boudeuse tandis que le Chess lui demandait pourquoi il ne devait pas bouger. Kalahan croisa les bras et devint pensif un instant. Ben c'était évidement non ?

-Non...Tu bouge trop j'ai le mal de mer...

Pardon ? Mais on était pas sur un bateau là ? Il devait avoir trop sniffer les vapeurs de la baignoire. Ouais on va mettre ça sur le dos du bain, parce que...quoique dire que c'est la faute du thé est tout aussi ridicule me diriez -vous. Mais on est dans un rêve, le thé peut-être aussi efficace que quatre ou cinq verres d'alcool, non ? Et bien si voilà...et puis la maison avait décidé que ce serait le cas, donc ça serait comme ça c'est tout.

-Et puis...j'ai invité qu'un seul toi...l'autre à pas le droit d'être là...

Encore moins logique qu'avant ma parole. Mais le petit Kalou tout méchant qu'il était avait pété une jolie durite et sautait de nuage en nuage de barbe à papa !
Le Roi de Trèfles prit un gâteau en tâtant d'abord à coté de l'assiette en lui disant d’arrêter de jouer avec lui elle aussi parce que c'était pas gentil.

- Dis… On joue à chat ?

Kalahan vivement la tête en se mettant à rire. Apparemment il avait envie de jouer le petit Hare complètement ivre à cause d'un thé à la menthe poivrée.

-Oui jouons...

Il parvient, il ne sait comment à mettre les pieds sur le tabouret, les main posée sur le comptoir de sa cuisine, la où il y avait eu les assiette des charlottes vides deux minutes plus tôt. Il posa sur Gabriel, un regard de chat affamé lorsqu'il voit un oiseau qui ne pourra pas lui échapper.

-Vole petite hirondelle...sinon je te mange !

_________________
♣️ Noire Folie qui ronge mon être ♣️

♣️ Je couperai ceux qui doivent l'être♣️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Degustation, petits plaisirs aux fruits [Gabriel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petits plaisirs avec un maximum de calories ^^
» Euuh ... Chemin sil vous plait ? ( PV Alicia Foxer )
» Les petits plaisirs de la vie, recrute ! [OPEN]
» Petits plaisirs forestiers en famille[PW Nalphégius]
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Toile des Rêves :: Le Reflet du Cauchemar :: La Forêt Traître :: Le Cottage de Trèfle.-
Sauter vers: