AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les berges d'un songe estival [PV Less]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haley Naam
.:: Card ::.
.:: Card ::.
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Lun 30 Aoû - 19:09

Avez-vous déjà vu un cadre paradisiaque ? Pour vous, c’est sans doute une plage de sable fin, du soleil, un transat et un cocktail de fruits qu’un beau gosse vous tiens…C’est une belle vision des choses, mais ici, dans ce monde, ou plutôt dans ce rêve, ce qui intéresse ce jeune homme aux cheveux bleu nuit, c’est un lac. Mais pas n’importe quel Lac…

C’est un Lac miroitant sous un soleil magnifique, avec le bruit de l’eau brassé par les jeunes comme les plus âgés…le bonheur qui se dégage de ce lieu, la paix ambiante qui y règne. Comme chaque midi, depuis son arrivée dans ce lieu, et surtout depuis qu’il avait trouvé cet endroit, Haley Naam, l’appentis pâtissier du village des Fées, venait tout le temps respire un peu d’air au bord de ce lac magnifique. Du temps où il vivait dans la réalité il n’y avait que le noir, la peur et la douleur…Ici c’était bien mieux. Une perpétuelle impression d’être regardé, mais cela, il avait l’habitude, donc il n’y faisait même plus attention…et puis il y avait autre chose…cette impression d’avoir oublié un morceau de lui-même quelque part, ce besoin de « chercher » quelque chose ou quelqu’un…Ce besoin d’être utile à quelqu’un, presque d’être vital et indispensable…Des tas de choses qui faisaient qu’il n’avait guère envie de bouger de ce rêve…

Haley remonta sur ses jambes blanches, sans aucunes ecchymoses, son pantalon en jean noir, jusqu’aux genoux. Puis en se laissant glissant sur l’herbe tendre qui était partout au bord du lac, il trempa ses jambes dans l’eau fraiche…un sourire bienheureux naquit sur son visage…

-Je resterais bien là toute la sainte journée…

Une journée qui pouvait bien durer des heures comme elle pouvait durer deux minutes…selon le bon vouloir de la rêveuse dont il ignorait l’existence…la voyant plutôt comme une divinité à qui l’on offrait des fruits et des prières.
En souriant, il s’allongea sur le dos, les yeux fixé sur le ciel bleu, et les rares petits nuages blancs qui flottaient de ci de là.

-Dis-moi, douce Reine de Cœur…y a-t-il quelqu’un pour moi dans ce petit paradis ?

Il parlait pour lui-même, tout en se demandant si la « divinité » du rêve pouvait entendre son appel. Lui qui vivait au jour le jour, il se demandait parfois comment était écrit son destin…une petite curiosité pour celui qui avait la tête dans les nuages en permanence.

Il poussa un léger soupir, et cligna des yeux. Dans une heure, il devrait retourner voir si on avait besoin de lui, sinon sa journée était finie…et il reprenait la douce monotonie de la vie qu’il avait tissée sans vraiment en être conscient dans ce monde au milles couleurs. Il tourna la tête en ayant l'impression qu'on l'observait plus intensément mais ne vis rien...alors il fit un nouveau sourire au ciel, en disant:

-Le bonheur rend fou...je crois, parfois...non?

Peut-être qu'une âme charitable pourrait lui répondre.


Dernière édition par Haley Naam le Sam 11 Sep - 21:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Mer 1 Sep - 10:21

C'était un midi tout à fait pittoresque
Ou le miroir de l'eau dessinait une belle fresque
On pouvait s'y voir tellement clairement
Et les oiseaux joueurs ravissaient de leurs chants
C'était un lac idéal pour l'alice couché.
Il somnolait enfin après une dure journée
Passée à la maison et à tout récurer
Les sols du salon et de la salle à manger
Tout était tellement propre que la détente se fit.
Puis le jeune homme se releva, pris d'une crampe,
Tandisque le soleil lui tapait sur les tempes
Ce jeune homme en lin blanc, portait le nom de Less.
Tellement assommé par cette soudaine ivresse
Aveuglé d'un reflet solaire notre Alice
S'emmelle dans ses pas voluptueux et glisse
Se taule violemment à coté d'un autre homme
La tête enfouie dans le frais trifolium.
(laissons ensuite de coté nos alexandrins
Je crois maintenant que je n'en ai plus besoin.)


Le jeune homme leva enfin la tête, après une petite minute d'hésitation. D'habitude au visage pâle, il devait être maintenant rouge comme une pivoine... Quelle honte, tomber comme un imbécile en s'emmêlant les pinceaux, se faire un croche pied tout seul, en effet y'avait de quoi avoir honte. Pauvre petit Less... Pris au dépourvu malgré son organisation légendaire ? Cependant, il ne pût s'empêcher un regard vers le jeune homme à coté de lui. Plutôt mignon, le jeune brun. Mais il avait tout de même peur de la réaction du jeune homme et baissa les yeux, honteux.

Excusez-moi, je euh... enfin... hum. Pardon...

Un joli petit bafouillage, je crois. n'empêche que maintenant, le jeune homme en face devait le dévisager soigneusement, d'un air de se dire "Qui c'est ce péquenot?"
Bof, on verra bien, après tout, les jambes c'est fait pour courir vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Naam
.:: Card ::.
.:: Card ::.
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Sam 11 Sep - 21:27

Voila que l’attention du jeune apprenti pâtissier, qui espérait finir tranquillement sa petite pause de midi, venait d’être attirée par un bruit de chute non loin de lui. Se redressant sur ses coudes, et ouvrant lentement les yeux, oubliant que l’instant d’avant il interrogeait la rêveuse pour savoir s’il y avait dans ce lieu magique et magnifique une personne rien que pour lui, si la moitié qu’il semblait avoir oublié dans un ailleurs, était là elle aussi…
Mais assez parler du fond de ses pensées, le jeune garçon d’une vingtaine d’années posa son regard sur celui qui venait de sa vautrer par terre, la tête dans l’herbe. La rougeur sur ses joues ne trompait personne, ni Haley, ni même le jeune enfant dans l’eau qui s’empressait de le dire à son copain qu’un « grand venait de faire une chute royale ». Nous disions donc que la gène plus que visible ne trompait personne.
Est-ce qu’il aurait peur aussi ? Cette façon de détourner les yeux, pour regarder les brins d’herbe que notre chute à froissé, cet air honteux sur un beau minois…Humm…ce monde étrange était parfois si proche du réel que ça en faisait presque mal.
Se redressant sur ses pied, sans pour le moment accordé un regard de plus au jeune garçon tombé à coté de lui –il serait tombé dans ses bras, il en l’aurait sans doute mal pris mais là…- il posa son regard sur le lac qui miroitait encore. Puis doucement il se tourna et poussa un petit soupir, a demi amusé, avant de dire, d’un air simple, gentil et pas le moins du monde embêté :

-Pourquoi tu t’excuse ? Ces brins d’herbe ne sont pas à moi…

Haley avait son regard à présent rivé sur lui. Des cheveux clairs, une peau sans doute pâle lorsqu’elle n’était pas rouge de honte. Un air fragile, timide et peut-être rêveur…Cette façon de le percevoir le fit sourire.

-Mais avant que tu ne t’excuse auprès de ces jolis brins d’herbe, tu ne t’es pas fait mal au moins ?

C’était la question primordiale tout de même ! Les brins d’herbes aplatis on s’en moquait, le tremblement de terre que la chute avait provoqué dans les fourmilières, on s’en foutait royalement aussi. Peut-être Haley était-il trop gentil, peut-être que même ici il allait prendre trop soin des autres…qui sait. Sa drôle d’enfance qu’il rêvait d’oublier, ses cauchemars qu’il ne faisait plus depuis qu’il était ici, la violence incessante qu’il ne subissait plus dans ce lieu…peut-être que toute ses choses qui n’existaient pas ici –ou pas de la même manière- lui donnait envie de s’intéresser aux autres !

Le jeune brin aux yeux vairons, uniquement dans le rêve, lui adressa un beau sourire avant de se lever, et de lui tendre la main pour qu’il fasse de même…voir les gens au sol, sans rien faire…était une chose à laquelle il ne pouvait même pas penser !

-Et peut-être que lorsque tu auras fini de murir, tu voudras bien me dire ton prénom…

Question ou simple phrase dans le vent…aller savoir. Mais il faut croire que le jeune pâtissier avait décidé de reprendre sa vie sociale en main, à commencer par maintenant ! Ce garçon tombé a ses cotés, était une sorte de signe…ou peut-être simplement une réponse à la question qu’il avait formulé à la Rêveuse et sa tisseuse, sans qu’il ne s’en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Sam 6 Nov - 15:02

Less n'avait pas bougé d'un centimètre. Le jeune homme devant lui l'intimidait un peu, il était très beau en fait... Ses joues étaient restées colorées, et le fait d'avoir repansé a... non rien. Le brun le regardait, il en était sûr. Il releva doucement la tête pour croiser ses yeux vairons, ou plutôt son regard amusé. Le jeune homme avait poussé un soupir en souriant gentiment, un petit sourire plutôt charmeur au bout du compte.

-Pourquoi tu t'excuse ? Ces brins d'herbe ne sont pas a moi...

Less baissa de nouveau les yeux... C'était la moindre des choses de s'excuser... Il avait encore fait une erreur? C'était pas manquer d'habitude, il aurait qu'a rentrer chez lui la queue entre les pattes...Le brun avait raison... Enfin...

-Mais avant que tu ne t'excuse auprès de ces jolis brins d'herbe, tu ne t'es pas fait mal au moins?

Less releva la tête, le regardant d'une façon... surprise... On s'intéressait à lui, on lui demandait si tout allait bien? Ses joues étaient toujours un peu roses, mais là ce n'était plus du gêne, mais plutôt de la timidité.

-Je... Euh...

Et il le tutoyait... Less était un peu coincé, trop coincé peut-être, il se sentait ... Non, il n'était pas habitué à ce qu'on le tutoie. On ne lui adressait pas la parole d'ailleurs... On l'écoutait chanter, on le regardait, on l'admirait cinq petites minutes et on passait son chemin... Personne ne lui parlait... Mais c'est pas si grave, il pouvait au moins vivre tranquillement et se reposer... Il n'était plus là...

-T... Tout va bien, Je n'ai rien... Je...

Il regarda de nouveau le jeune homme et s'osa un sourire plus que timide alors que celui-ci lui tendait sa main.

-Et peut-être que quand tu auras fini de murir, tu voudras bien me dire ton prénom...

Son regard redevint surpris, et il resta silencieux quelques instants... Son prénom... Il avait tellement l'habitude qu'on ne mentionne jamais son nom... Toujours d'un air craintif et fragile, il releva de nouveau la tête pour soutenir son regard, regarder à travers ses yeux bicolores...

-Mon nom est Less...

Il saisit sa main, et se releva doucement... Il regardait vers le lac... Puis regarda le jeune homme intensément... Ses cheveux noirs... Ca lui rappelait...

-Et... Quel est votre prénom, s'il vous plaît?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Naam
.:: Card ::.
.:: Card ::.
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Jeu 16 Déc - 12:31

Etait-il possible d'être aussi même dans un monde aussi beau que celui dans lequel ils étaient tous les deux? Haley était conscient de ne pas être dans la réalité, mais il était si bien ici qu'il savait qu'il ne voudrait jamais se réveiller. Il observait le garçon en face de lui, plus jeune ou pas...mais une chose était sur, c'était qu'il était bien plus timide que ne l'autorisait un rêve. Mais bon si cela le rendait heureux le jeune homme. Haley commençait qu'il allait se contenter de regarder l'herbe et de bégayer...mais apparemment il s'était trompé! Le jeune lui répondit qu'il allait!

-Tu m'en vois ravis...que tu sois blessé aurais été bien dommage...

Pourquoi? Mais parce qu'il était drôlement mignon! Et abimer un si joli corps aurait été une véritable hérésie! Mais ça le brun ne le dit pas à haute voix! Et ouais, on ne disait pas tout, tout le temps, cela pouvait être déplacé parfois quand même!
Il lui adressa un sourire, lorsqu'il lui dit son nom. Un grand frère qui sourit au plus jeune pour le rassurer. L’apprenti pâtissier avait toujours été un main secourable, celui qui sourit à un inconnu dans la rue. Toujours enfermé dans un monde à part lorsqu'il était encore réel, il n'avait pas bien changer ici...si ce n'est que personne ne le frappait! Il n'en était que plus heureux!

-Enchanté de te connaître Less! C'est un bien joli que tu portes.

Et bien quoi? Un compliment n'allait pas lui couter plus cher...sauf peut-être de voir son interlocuteur, se transformer réellement en tomate trop mur! Et cette vision lui arracha un nouveau sourire.

-Je m'appelle Haley dit-il avec un petit clin d’œil.


Avait-il, le mignon petit brun, conscience, de son manque de politesse? Pas vraiment...il avait simplement l'habitude de dire tu à tout le monde et n'importe qui...du moment qu'il n'était pas en groupe avec d'autres! Mais il fini par faire le rapprochement avec la dernière phrase de son interlocuteur.

-Excuse moi de mon impolitesse, je n'ai pas pour habitude de dire « vous » a des personnes de mon âge...

Il posa ses mains sur le sol, y prenant appui, tout en croisant ses jambes allongées. La vraie position d'un être totalement à l'aise dans un endroit comme celui là. Ces brins d'herbe ne sont pas a moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Dim 17 Avr - 18:52

Less, pour une fois, aurait pu faire un petit effort de diction. Bien que son charabia devenait incompréhensible du fait qu'il causait dans sa barbe et qu'il avait un PUR BEAU GOSSE *ahem* devant les yeux, enfin bref pas doué pour pas doué il allait faire avec et puis c'est tout! Non mais... Toujours est-il que maintenant sur ses deux pieds, il n'avais qu'une seule envie, se rasseoir. Ca attendrait. Less fixa son interlocuteur timidement. Il est vrai que le beau brun pouvait se permettre d'intimider un peu, il me semble. Et son joli nom n'allait pas changer grand chose à la donne, si ce n'est que le flatter, ou plutôt le gêner et entrainer inexorablement une teinte écarlate sur son petit visage tout blanc.

Je... Tu n'as pas besoin de me vouvoyer... C'est bien comme ça...

Il cherchait dans sa petite tête de piaf que dire pour avoir enfin la certitude qu'il n'était pas méchant (c'est plutot le créa qui sait pas quoi dire mouhaha voila tu sais maintenant XD) et pour enfin se convaincre d'ouvrir sa bouche sans commencer par Je...Tu... niah niah niah. Bref sa timidité ne sait guère impressionner, d'ailleurs elle ne fait pas pitié non plus par on ne sait quel jeu du hasard! Bref le petit Less était partagé entre l'envie de s'asseoir, de se recroqueviller, de fuir ou de chouiner. Option numéro un. Il se rassit et invita le brun à en faire de même.

Tu viens souvent ici?

Question indécise du petit créa en manque de yaoi qui déciderait à nimporte quel moment de jeter Less à bras ouverts dans ceux de Haley et de s'allonger bien poliment par terre dans de nombreux couinements désespérés de petit soumis en rute?Point du tout, juste que le petit Less en question avait -pour une fois- envie de se faire des amis. Mais non pas de se les faire dans ce sens là, bande de pervers! Simplement de pouvoir discuter un peu avec des gens, on lui a fait une langue, c'est à ça qu'elle sert. Less passa sa main dans ses cheveux et fit voleter une petite mèche grise avant de sourire très brèvement à Haley.

Je ne t'ai encore jamais vu auparavant... Tu viens d'où?

Plein de questions à la fois youhou kyoupiiii *ZBANG* Le petit Less, avide de connaissance aurait-il oublié d'attendre la réponse? Absolument mes amis, parce qu'il est asocial et bien trop timide pour discuter! Le fait de bouffer un peu d'herbe en arrivant a du le décoincer, certainement! Enfin bref, n'oublions pas qu'il détourna le regard, parce que les yeux vairons ça impressionne les pitits ukes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Naam
.:: Card ::.
.:: Card ::.
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Lun 18 Avr - 22:23

Et d'une bonne chose de faite. il n'avait pas besoin de le vouvoyer, c'était au moins ça de gagné dans la journée. Parce que vouvoyer les gens ça veut dire, faire attention à ce qu'on dit pour ne pas les froisser. Et dans un rêve c'est embêtant de froisser les gens. Haley lui adressa un sourire, qui voulait dire "merci bien, tu m'enlève une épine du pied mon vieux".
Même si apparemment, Haley était le plus âgé des deux. Mais enfin, c'était un détail dont on se moquait bien dans le rêve...l'âge...
Il regarda le lac devant lui, puis poussa un petit soupir. Est-ce qu'il venait souvent ici? Qu'est-ce qu'il entendait par souvent? Oh et puis laissons la philosophie et les fréquence de coté.

-Oui je viens souvent. Même très souvent puisque je suis ici tout les jours pour ma pause déjeuner!

Chouette! Donc il venait ici régulièrement pour vider son esprit de la chaleur de la cuisine, et de l'odeur de la pâte en train de cuir, de la farine et autre ingrédients que l'on utilise dans les cuisines. Rêve ou pas...la nourriture est faite de la même manière, dans la pâtisserie où il travaille.
C'était une bien bonne question que la suivante. Haley se recoucha sur le sol, le regardant hésiter entre se rasseoir, chercher le chemin le plus court (ou le plus long, le créa est un sadique fini!) pour fuir loin d'ici et aller manger des brin d'herbe par les narines ailleurs.

-Sans doute parce que j'aime passer inaperçu où que je sois...

C'était une façon de dire que moins on le remarquait et mieux il se portait. Puis comme pour rajouter un petit quelque chose, parce que sinon ça aurait voulu dire que Less l'embêtait pendant sa pause, il dit:

-Je bosse en Ville, alors je n'ai pas beaucoup de temps pour moi.

Puis il posa sur regard sur lui. Tien sil avait détourné la tête après lui avoir posé toutes ses questions, les joues rouges. Etait-ce de la honte ou bien...une timidité tout simplement maladive?
Il se redressa, et plaça sa tête tout près de celle de Less, pour lui susurrer à l'oreille.

-Et toi, d'où est-ce que tu viens?

Et il passa un bras autour de ses épaules, comme on le fait entre potes de sexe masculins, parce que ça fait classe, et qu'on a souvent envie de se la péter entre hommes. Sauf que là, c'était surtout pour l'embêter et pour voir jusqu'où il pouvait le faire, tout en restant gentil avec lui. Parce qu'il n'avait pas envie de le blesser le pauvre petit. Non...Haley aussi, malgré son air solitaire et rêveur, il avait besoin d'un ami.
Même dans le rêve on se sent parfois seul, comme dans la vrai vie. Et a à trop déprimer, on finit par plonger dans le cauchemar.

-Dis, toi aussi, c'est l'homme bizarre tout en blanc qui t'a accueillit quand tu es arrivé ici? Tu fais quoi de tes journées?


A son tour d'être curieux. pauvre petit Less, tu n'es pas près de te détacher de ce Card.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Sam 23 Avr - 10:55

Less passa ses mains sur ses propres genoux et regarda en l'air, rêveur. Haley avait sans doute un métier plus commun, plus social que le sien. Lui, il chantait dans la rue, un métier d'amour, un métier qui l'ouvrait aux autres, mais malheureusement, son métier ne fonctionnait que dans un sens. C'était lui qui offrait son coeur, et on lui donnait quelques pièces en l'applaudissant, puis on passait son chemin, sans lui adresser le moindre mot.Extrèmement banal comme garçon, on ne lui adressait jamais la parole. Trop timide peut-être, trop peu souriant, trop triste, trop seul.

Je suis artiste itinérant... Je me promène dans le rêve au gré des chemins, pour apporter un peu de couleurs avec mes mots, avec mes chansons, pour agrémenter un peu la musicalité de la ville, ou bien sur les chemins, bref, je vis de ça... Je vis peut-être mal, comme on me dit souvent... Quand on me parle.

Il baissa doucement les yeux. Il s'attendait très vite à ce que le jeune homme le trouve ennuyeux, trop larmoyant, peut-être un peu persécuté, parano... Enfin bref, un type pas normal. Il se redressa à sa deuxième question. L'horlogier? C'est vrai qu'il était bizarre, mais pour lui c'était quand même le visage qui lui avait plu, le visage bienfaisant qui lui donnerait enfin l'occasion de vivre, de ne plus être enfermé dans cette cave...

Je... L'ange du temps? Celui qui m'a montré ma maison?

Il le regardait avec intérêt. Il était gentil... Il avait l'air de vouloir être... Less voulait un ami... Voire plus qu'un ami. Peut-être un peu exigeant, mais ce jeune homme lui provoquait une douleur au ventre, un mal qui fait du bien, comme un stress inévitable qui lui disait de se rapprocher encore, comme si un aimant l'attirait vers lui. Sa gorge se serrait aussi, et il avait chaud, au niveau de la pomme d'adam. Il passa sa main le long de son tatouage et soupira.

Je chante, j'écris des poèmes, je joue de divers instruments... Et toi? Puis... Je me demandais... Tu voudrais bien être mon ami?

Quelle question. A vrai dire ça importait vraiment pour lui, avoir quelqu'un avec qui se confier, d'avoir des bras pour se reposer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Naam
.:: Card ::.
.:: Card ::.
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   Lun 9 Mai - 13:10

Artiste itinérant ? Le regard de Less se fit vague, comme pour se projeter dans un passé lointain. Ce n'était pas lointain, que les souvenirs de la réalité qu'il avait quitté de bon coeur après trop d'années à faire semblant de ne pas la voir pour se protéger du monde extérieur. On ne peut rien perdre si on ne possède rien...
Mais parfois, il arrivait qu'on l'attire dans la réalité et qu'on lui arrache un sourire. Et c'était ces personne dans la rues, qui peint tout en gris, jouaient les hommes statues, surprenant les passant qui les avaient assimilés au décor de la rue. Ceux qui dressait leur chat pour qu'il joue sur un air de musique...ceux qui jouait simplement de la musique et qui chantait en échange de quelques pièces...
Puis il regarda Less, en souriant de nouveau.

-Vivre mal ? Je ne pense pas que ce soit le cas...La liberté pour seul bagage...ça doit être sympa.

Non, c'était mal connaître Haley que de dire qu'il pouvait trouver ça ennuyant. Rien ne l'ennuyait dans le rêve. Bien au contraire, il avait trouver sa vie tellement morne, mais il avait été incapable de pousser de son pied pour remonter à la surface et c'était laisser couler. Et il était heureux ici, incapable de se douter qu'un se moment même, dans la réalité il était dans un hôpital où les médecin tentait de rassurer son père sur son état.
Puis le sujet de l'homme en blanc qui nous accueille vint sur le tapis. Haley s'en souvenait bien de cette homme tout en blanc, se baladant avec une montre qui guidait les nouveaux avant de les lâcher dans ce nouveau monde.

-Oui je suppose que c'est lui, il m'a montré la mienne aussi...

Haley se mit à rire. Qu'est-ce qu'il faisait de ses journées lui, oui c'était une bonne question.

-Et bien quand je ne travaille pas à faire des croissant, des gâteaux et des baguettes de pain, je me ballade ici et là et je visite ce monde, qui ne cesse de m’étonner chaque jours !


Il posa son regard sur Less, alors qu'il lui demandait s'il voulait être son ami. Que répondre à cette question. Baisant la tête il fit secoué par un frisson, puis éclata tout bonnement de rire.

-Tu me plais bien toi. D'accord, je suis ton pote...mais a une seule condition !

Lorsqu'il eu fini de rire. Ce n'était pas pour se moquer de lui, mais sous le coup de l’étonnement plutôt. C'était la première fois dans sa vie -dans le rêve ou bien dans le monde réel- qu'on lui posait cette question. Et ça faisait du bien. Et comme il n'était pas doué pour exprimer ce qu'il ressentait correctement, souvent il riait pour tout et pour rien.

-Tu veux bien me chanter quelque chose ? J'aimerais bien t'entendre chanter! 

Et c'était sincère. Son regard pétillait déjà, et il restait peu de temps avant de repartir, ça lui allègerait la tête pour retourner bosser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les berges d'un songe estival [PV Less]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les berges d'un songe estival [PV Less]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Songe d'une Nudité...
» Songe lunaire.[libre]
» Sur les berges (RP)
» (F) Tabitha J. Valentyne - Civil {Feat Astrid Berges-Frisbey}
» Le travail pense, la paresse songe - Gretel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Toile des Rêves :: Le Miroir aux Rêves :: Le Lac-
Sauter vers: