AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ennui profond. [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 27
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Ennui profond. [libre]   Mer 25 Aoû - 12:36

Ce matin là, il était sorti de chez lui, et avait laissé les portes et les fenêtres ouvertes. Qui viendrait voler dans sa petite maison quasiment vide. Et qui s'interesserait à sa seule fortune qui tenait sur quatre bouts d'alumettes, un pendentif miteux qui était, et bien autour de son cou en ce moment même, et donc impossible à lui voler ne srait-ce qu'en le tabassant à mort, et encore, il l'aurait tenu jusqu'a la fin. Je reprends. il était donc sorti de sa petite maison en étaignant les bougies, et oui, il n'avait pas non plus l'électricité, trop chère, bien sûr. Revenons à nos moutons, pour la seconde fois. Il avait a peine franchi la porte que le soleil lui avait déjà martyrisé les yeux, et il n'avait qu'une seule envie, se trouver un coin à l'ombre.

Il s'était donc dirigé, vêtu d'une simple chemise en lin lui arrivant jusqu'en bas des fesses et d'un pantalon blanc qui était un peu usé ma foi, vers les grandes rues du village des fées, ces rues qu'il aimait bien de par leurs petites zones d'ombres qui lui permettaient de rester seul, et de s'asseoir contre un mur pour faire ce qu'il faisait depuis longtemps, flemmarder, c'était sa spécialité. Il n'avait pas faim. Et pour une fois, il n'avait pas froid. difficile avec cette semi-canicule qui lui tapait sur le crâne. C'était pourtant facile de faire ce dont il avait envie, se rafraîchir au gré de ses envies, dans une ruelle toute mignonne, en regardant les passants le considérer comme un sans domicile, et de se délecter de leurs préjugés à son sujet.

Mais quelque chose le tracassait. Il se sentait observé, comme aspiré par quelqu'un qui était là délibérément pour le voir, et ça le stressait. Sentir un regard différent des autres qui viendrait troubler son petit moment de sérenité l'ennuyait au plus haut point, alors il se coucha par terre contre le mur et entama un petit somme, au moins, on lui lâcherais peut-être la grappe... Mais rien n'est jamais sûr. Il soupira intensément et ferma les yeux, étalé sur les pavés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'araignée
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Là où Naày est et n'est pas

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Jeu 9 Sep - 6:54

Des fils du fil tout pleins de fils, joli joli petits fils ♫

Gialia, l'Araignée, La tisseuse. Trois noms qui désignait cette jeune personne chantonante. Elle était assise au milieu de nulle part. Un lieu sans limite, sans frontière, sans unité de mesure. Le vide, sans gravité, sans lumière ni obscurité. Un endroit ou rien n'existe, ni le temps ni le froid ni la chaleur. Et pourtant, dans cet espace de rien existait une sorte de point. Un petit endroit, un morceau un je ne sais quoi de plus vivant. Qui abritait deux vies en vérité. L'une allongée et endormie, l'autre assise et chantonante

Mais la chanson se stoppa sur un soupir. Le fil doré que la jeune fille manipulait voleta vers le corps endormi, et d'un geste il disparu dans une petite dernière lumière. L'araignée s'étira, jeta un long regard au alentours, un autre fil intéressant? Quelque chose qui mériterait qu'elle s'en occupe, apparemment non. Dans ce vide il n'y avait personne. Elle s'allongea donc près de l'autre jeune fille après avoir un peu bailler, même si le temps n'existait pas ici, et qu'elle n'avait pas fondamentalement besoin de sommeil elle aimait bien dormir parfois.

Naày, ma belle et précieuse Naày, me ferais-tu entrée dans le rêve un moment?

Il n'y eu aucune réponse mais la tisseuse sourit, elle entendit une réponse. Oh, ne cherchez pas loin, elle et la Rêveuse parlait par télépathie. Elle prit la main de l'autre et ferma les yeux, se plongeant dans le sommeil. Elle glissa, très vite, des centaines de couleurs, chose qui n'existait pas dans le vide l'assaillie. Elle prit pied sur un autel de pierre. L'autel de Coeur. Celui ou elle se matérialisait a chaque fois. Heureusement il n'y avait personne. Gialia remarqua aussi que Naày n'avait pas omis de lui donner ses ailes. Oui, elle en avait, parfois, parce que les gens la voyait comme telle. Et si elle n'était pas la Rêveuse, elle était soumise aux rêves des autres aussi.

Elle prit donc son envol pour descendre de la montagne. Elle allait faire un tour au marché, ou au village. Une fois atterrit ses ailes disparurent. Elle était désormais une habitante normale du rêve. Bien qu'elle puisse en sortir a tout moment, et changer de forme a volonté, selon quelques contraintes bien sur. Elle marchait donc dans les rues, piochant de ci delà de quoi manger. Il n'y avait qu'ici qu'elle pouvait manger ou boire. C'était bon, elle appréciait tout cela.

Mais déjà, après seulement quelques dizaines de minutes les gens l'ennuyaient. Elle alla donc dans les rues moins fréquentées, et pour plus de calme, pris une forme d'araignée, une grosse araignée poilue, mais dans ce pays, les araignées n'était pas crainte ni tuer. De peur de s'attirer ses foudres. Elle crapahutait sur un mur quand soudain, elle remarqua un jeune homme. Seul. Elle décida de le suivre et l'observer. Il s'était assis contre le mur, étaler ici sans un mot. Elle eut un sourire et quand il s'endormit légèrement elle alla le voir.

Elle était prêt de la tête du jeune homme. A l'observer sans aucun mot. Il était mignon en vérité. Ainsi près de lui elle se souvint de se joli petit fil doré qui étincelait doucement. Elle l'avait trouver joli et l'avais donner à Naày. Qu'elle coincidence de tomber sur lui ici. Enfin, restant sous sa forme, de par une flemme de redevenir humaine. Du moins dans la forme elle lui parla.

Bonjour petit fil incarné. Aimes-tu le rêve que l'on a longuement tisser et rêver?

Sa voix chantonnait seule. Elle était de très bonne humeur. Il fallait en profiter. D'autant que l'irascible araignée était loin de l'apaisante douceur de sa précieuse rêveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 27
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Dim 7 Nov - 14:24

Less... Un nom qui signifie le manque, mais le manque de quoi? Un manque de tout... Il n'était pas né de la dernière pluie, et pour lui, une journée parfaite était une journée ou tout serait en équilibre, sans avoir de trop, sans avoir pas assez... Mais l'équilibre est une chose précaire, et la perfection, même dans les rêves n'existe pas... Less sentit une présence, une présence infime, comme si elle avait voulu se dissimuler... Une présence agréable, cependant, très agréable en fait. Que dire de plus? Ah oui, il entendit aussi une petite voix de femme.

Bonjour petit fil incarné. Aimes-tu le rêve que l'on a longuement tissé et rêvé ?

Une petite voix apaisante et mélodieuse en effet, qui semblait venir de nulle part. Mais Less n'était pas dupe, la vie est décevante quand on la regarde, il garda donc les yeux fermés, et sourit paisiblement.

Je m'ennuyais, votre venue est une aubaine, très chère. Ce rêve est le meilleur que j'aie jamais pu faire...

Il marqua un temps. Tissé, rêvé...C'était sûrement la reine... Ou bien la tisseuse... Comme quoi on pense être lassant et ennuyeux, on s'attend pas à ce qu'on s'intéresse... Erreur..
.
Votre toile est mon paradis... Je ne souffre pas, je mange, je bois, je profite... Pourquoi je me plaindrais d'une telle ode? J'aime ce rêve... Bien que je ne sache pourquoi je suis attiré par une force invisible... Intouchable, translucide et vaporeuse... Auriez-vous la gentillesse de me dire votre nom?

Less s'était tourné vers la petite voix et avait ouvert les yeux. C'était une araignée, grosse, velue, mignonne... Il passa sa main sur son dos et caressa doucement le velours de la petite bête joyeuse devant lui. C'était doux et agréable... Peut-on être surpris qu'un rêve nous apporte tant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'araignée
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Là où Naày est et n'est pas

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Sam 27 Nov - 13:45