AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ennui profond. [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Ennui profond. [libre]   Mer 25 Aoû - 12:36

Ce matin là, il était sorti de chez lui, et avait laissé les portes et les fenêtres ouvertes. Qui viendrait voler dans sa petite maison quasiment vide. Et qui s'interesserait à sa seule fortune qui tenait sur quatre bouts d'alumettes, un pendentif miteux qui était, et bien autour de son cou en ce moment même, et donc impossible à lui voler ne srait-ce qu'en le tabassant à mort, et encore, il l'aurait tenu jusqu'a la fin. Je reprends. il était donc sorti de sa petite maison en étaignant les bougies, et oui, il n'avait pas non plus l'électricité, trop chère, bien sûr. Revenons à nos moutons, pour la seconde fois. Il avait a peine franchi la porte que le soleil lui avait déjà martyrisé les yeux, et il n'avait qu'une seule envie, se trouver un coin à l'ombre.

Il s'était donc dirigé, vêtu d'une simple chemise en lin lui arrivant jusqu'en bas des fesses et d'un pantalon blanc qui était un peu usé ma foi, vers les grandes rues du village des fées, ces rues qu'il aimait bien de par leurs petites zones d'ombres qui lui permettaient de rester seul, et de s'asseoir contre un mur pour faire ce qu'il faisait depuis longtemps, flemmarder, c'était sa spécialité. Il n'avait pas faim. Et pour une fois, il n'avait pas froid. difficile avec cette semi-canicule qui lui tapait sur le crâne. C'était pourtant facile de faire ce dont il avait envie, se rafraîchir au gré de ses envies, dans une ruelle toute mignonne, en regardant les passants le considérer comme un sans domicile, et de se délecter de leurs préjugés à son sujet.

Mais quelque chose le tracassait. Il se sentait observé, comme aspiré par quelqu'un qui était là délibérément pour le voir, et ça le stressait. Sentir un regard différent des autres qui viendrait troubler son petit moment de sérenité l'ennuyait au plus haut point, alors il se coucha par terre contre le mur et entama un petit somme, au moins, on lui lâcherais peut-être la grappe... Mais rien n'est jamais sûr. Il soupira intensément et ferma les yeux, étalé sur les pavés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'araignée
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Là où Naày est et n'est pas

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Jeu 9 Sep - 6:54

Des fils du fil tout pleins de fils, joli joli petits fils ♫

Gialia, l'Araignée, La tisseuse. Trois noms qui désignait cette jeune personne chantonante. Elle était assise au milieu de nulle part. Un lieu sans limite, sans frontière, sans unité de mesure. Le vide, sans gravité, sans lumière ni obscurité. Un endroit ou rien n'existe, ni le temps ni le froid ni la chaleur. Et pourtant, dans cet espace de rien existait une sorte de point. Un petit endroit, un morceau un je ne sais quoi de plus vivant. Qui abritait deux vies en vérité. L'une allongée et endormie, l'autre assise et chantonante

Mais la chanson se stoppa sur un soupir. Le fil doré que la jeune fille manipulait voleta vers le corps endormi, et d'un geste il disparu dans une petite dernière lumière. L'araignée s'étira, jeta un long regard au alentours, un autre fil intéressant? Quelque chose qui mériterait qu'elle s'en occupe, apparemment non. Dans ce vide il n'y avait personne. Elle s'allongea donc près de l'autre jeune fille après avoir un peu bailler, même si le temps n'existait pas ici, et qu'elle n'avait pas fondamentalement besoin de sommeil elle aimait bien dormir parfois.

Naày, ma belle et précieuse Naày, me ferais-tu entrée dans le rêve un moment?

Il n'y eu aucune réponse mais la tisseuse sourit, elle entendit une réponse. Oh, ne cherchez pas loin, elle et la Rêveuse parlait par télépathie. Elle prit la main de l'autre et ferma les yeux, se plongeant dans le sommeil. Elle glissa, très vite, des centaines de couleurs, chose qui n'existait pas dans le vide l'assaillie. Elle prit pied sur un autel de pierre. L'autel de Coeur. Celui ou elle se matérialisait a chaque fois. Heureusement il n'y avait personne. Gialia remarqua aussi que Naày n'avait pas omis de lui donner ses ailes. Oui, elle en avait, parfois, parce que les gens la voyait comme telle. Et si elle n'était pas la Rêveuse, elle était soumise aux rêves des autres aussi.

Elle prit donc son envol pour descendre de la montagne. Elle allait faire un tour au marché, ou au village. Une fois atterrit ses ailes disparurent. Elle était désormais une habitante normale du rêve. Bien qu'elle puisse en sortir a tout moment, et changer de forme a volonté, selon quelques contraintes bien sur. Elle marchait donc dans les rues, piochant de ci delà de quoi manger. Il n'y avait qu'ici qu'elle pouvait manger ou boire. C'était bon, elle appréciait tout cela.

Mais déjà, après seulement quelques dizaines de minutes les gens l'ennuyaient. Elle alla donc dans les rues moins fréquentées, et pour plus de calme, pris une forme d'araignée, une grosse araignée poilue, mais dans ce pays, les araignées n'était pas crainte ni tuer. De peur de s'attirer ses foudres. Elle crapahutait sur un mur quand soudain, elle remarqua un jeune homme. Seul. Elle décida de le suivre et l'observer. Il s'était assis contre le mur, étaler ici sans un mot. Elle eut un sourire et quand il s'endormit légèrement elle alla le voir.

Elle était prêt de la tête du jeune homme. A l'observer sans aucun mot. Il était mignon en vérité. Ainsi près de lui elle se souvint de se joli petit fil doré qui étincelait doucement. Elle l'avait trouver joli et l'avais donner à Naày. Qu'elle coincidence de tomber sur lui ici. Enfin, restant sous sa forme, de par une flemme de redevenir humaine. Du moins dans la forme elle lui parla.

Bonjour petit fil incarné. Aimes-tu le rêve que l'on a longuement tisser et rêver?

Sa voix chantonnait seule. Elle était de très bonne humeur. Il fallait en profiter. D'autant que l'irascible araignée était loin de l'apaisante douceur de sa précieuse rêveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Dim 7 Nov - 14:24

Less... Un nom qui signifie le manque, mais le manque de quoi? Un manque de tout... Il n'était pas né de la dernière pluie, et pour lui, une journée parfaite était une journée ou tout serait en équilibre, sans avoir de trop, sans avoir pas assez... Mais l'équilibre est une chose précaire, et la perfection, même dans les rêves n'existe pas... Less sentit une présence, une présence infime, comme si elle avait voulu se dissimuler... Une présence agréable, cependant, très agréable en fait. Que dire de plus? Ah oui, il entendit aussi une petite voix de femme.

Bonjour petit fil incarné. Aimes-tu le rêve que l'on a longuement tissé et rêvé ?

Une petite voix apaisante et mélodieuse en effet, qui semblait venir de nulle part. Mais Less n'était pas dupe, la vie est décevante quand on la regarde, il garda donc les yeux fermés, et sourit paisiblement.

Je m'ennuyais, votre venue est une aubaine, très chère. Ce rêve est le meilleur que j'aie jamais pu faire...

Il marqua un temps. Tissé, rêvé...C'était sûrement la reine... Ou bien la tisseuse... Comme quoi on pense être lassant et ennuyeux, on s'attend pas à ce qu'on s'intéresse... Erreur..
.
Votre toile est mon paradis... Je ne souffre pas, je mange, je bois, je profite... Pourquoi je me plaindrais d'une telle ode? J'aime ce rêve... Bien que je ne sache pourquoi je suis attiré par une force invisible... Intouchable, translucide et vaporeuse... Auriez-vous la gentillesse de me dire votre nom?

Less s'était tourné vers la petite voix et avait ouvert les yeux. C'était une araignée, grosse, velue, mignonne... Il passa sa main sur son dos et caressa doucement le velours de la petite bête joyeuse devant lui. C'était doux et agréable... Peut-on être surpris qu'un rêve nous apporte tant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'araignée
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Là où Naày est et n'est pas

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Sam 27 Nov - 13:45


Je m'ennuyais, votre venue est une aubaine, très chère. Ce rêve est le meilleur que j'aie jamais pu faire...

Gialia appréciait ce jeune homme, il semblait poli mais la tristesse qu'elle ressentait chez lui, ce sentiment étrange que tout était horrible et qu'il voulait fuir la réalité, mais on n'était pas dans la réalité, mais dans le rêve. Ici il pouvais ouvrir les yeux sur le monde, tous le monde avait une part de la perfection qu'ils souhaitaient, parce que Naày rêvait ce qu'ils voulaient tous. Elle le savait, et pourtant elle ne comprenait pas pourquoi lui n'avait pas ce qu'il souhaitait. Savait-il seulement ce qu'il cherchait dans le rêve?

Votre toile est mon paradis... Je ne souffre pas, je mange, je bois, je profite... Pourquoi je me plaindrais d'une telle ode? J'aime ce rêve... Bien que je ne sache pourquoi je suis attiré par une force invisible... Intouchable, translucide et vaporeuse... Auriez-vous la gentillesse de me dire votre nom?

Mon nom? J'en ai beaucoup, on me nomme l'araignée, ou la tisseuse ici. Mais tu peux m'en donner un autre.

Quand à dire son vrai nom, elle ne le faisait pas, seule Naày le connaissait et elle ne dirait son nom à quelqu'un d'autre que si elle le trouvait digne. Et pour l'être il faudrait un peu plus que de joli phrase et de la politesse, du moins a son avis, car même gentil elle ne faisait confiance à personne, vraiment et pour réussir à la captivée plus d'une heure il fallait être doué, très doué.

La petite attention de Less lui fit plaisir cependant, elle se demandait toujours pourquoi ses ex humains caressaient les animaux. Cela devait être dans leurs gênes, toujours est-il qu'elle recula un peux et étendit une patte qui devint jambe et elle retourna sous forme humaine. Elle avait l'air gentille ainsi, douce et conciliante. Cette apparence avait été façonnée au fil du temps par tous les habitants du rêve. Elle ne s'en plaignait pas, elle aimait bien cet aspect.

Tu veux venir faire un tour?

Elle avait envie de se balader dans les rues en compagnie de Less, c'était étrange, elle avait voulu fuir les gens et voila qu'elle demandait à l'un d'eux de l'accompagnée. Elle était d'ailleurs d'une humeur radieuse et..elle avait soif, hm trouver de quoi boire serait sa priorité, elle ne doutait pas qu'elle trouverait vite ce qu'elle cherchait de toute manière..mais pour el moment elle attendait ce jeune homme qui semblait indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Dim 12 Déc - 19:04

Les paires d'yeux multiples de l'araignée étaient toujours fixées sur lui, brillant d'une faible lueur rassurante. Elle semblait vouloir se mouvoir ailleurs... Less se redressa le plus lentement qu'il pût en laissant un bâillement sonore traverser ses cordes vocales, se frottant doucement les yeux.

Mon nom? J'en ai beaucoup, on me nomme l'araignée, ou la tisseuse ici. Mais tu peux m'en donner un autre.

Lui en donner un autre? Quel drôle de jeu c'était... Il la regarda en souriant et fouilla dans sa poche doucement pour se trouver une cigarette. Bien évidemment il n'en fumait pas souvent, c'était juste histoire de profiter de ses journées de lassitude...

Que penses-tu de Plum ? C'est joli et je pense que ça te va bien.

Il était passé du tac au tac du vouvoiement au tutoiement. c'était une sorte de... reconnaissance pour l'avoir tiré de l'ennui avec force et vitesse. elle semblait si gentille. Elle s'était transformée en gracieuse jeune femme aux longs cheveux.Elle était debout, maintenant, et Less laissa paraître un éclat de gêne dans ses yeux. Il se releva et frotta doucement son pantalon avant de se rapprocher légèrement d'elle et de lui sourire.

Tu veux venir faire un tour?

faire un tour? Pourquoi pas après tout. Il avait besoin de se dégourdir les jambes et de bouger. Elle souriait. Bien, voilà qu'il s'apportait les faveurs de la tisseuse, maintenant... Et bien, ce jour commençait à se teinter de surprise... Il croisa les bras doucement et lui offrit un sourire radieux.

Très bien, si tu sais où tu veux aller, alors je te suis, Plum.

Il ne savait pas vraiment à quoi il fallait s'attendre, mais bon, même le rêve en lui-même avait besoin de rêver après tout. Alors pourquoi pas... Il se mit sur les starting blocks et lui sourit doucement, espèrant qu'elle lui fasse découvrir de nouvelles choses. Après tout, c'était son rêve avant d'être celui du jeune homme ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'araignée
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Là où Naày est et n'est pas

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Mar 14 Déc - 10:44

Elle était face au jeune homme, elle ne bougeait pas vraiment, de toute manière elle n'en avait pas trop besoin. Puisque que le jeune Alice ne bougeait pas non plus et semblait seulement s'éveiller. Elle vit Less sortir quelque chose de sa poche, quelque chose qui lui était totalement inconnu. De ceux qu'elle avait croisée dans le rêve personne n'avait sorti de telle chose. Et cela l'intriguait, elle fixait la chose avec un certain intérêt. A peu près le même que quand elle était descendue dans le rêve la première fois. Elle y avait vu tellement de chose, sentie et gouter tellement de choses. Des choses qui n'existaient pas dans le vide.

Que penses-tu de Plum ? C'est joli et je pense que ça te va bien.

Alors pour toi Less Gravity, je serais Plum. Dis moi, qu'est ce que cette chose dans tes mains?

Oui elle parlait de cette sucette a cancer qui ne donnait pas le cancer de le rêve. Que els choses sont bien faites n'est ce pas? Bref, elle était intriguée, chose qui lui arrivait très peu souvent en vérité. Elle connaissait beaucoup de chose maintenant, mais a chaque fois le rêve éveillait de nouvelles curiosité. Elle était heureuse de visiter cet endroit. De même que le jeune homme l'avait tutoyée, elle l'avait fait. Peu être par soucis d'équité, bien que ce soit plus quelque chose d'imposer. En effet, si il la tutoyait, il rêverait aussi qu'elle le tutoyait, et elle devait s'y pliée.

Très bien, si tu sais où tu veux aller, alors je te suis, Plum.


J'ai envie de boire un thé ou un chocolat chaud....

Une pensée dite tout haut alors qu'elle avançait le long de la ruelle, elle avait prit la main de Less et marchait silencieusement. On l'avait rêvée silencieuse et elle marchait sans bruit, comme si ses pieds ne touchaient pas le sol, ce qui était faux bien sur. Après la ruelle ils arrivèrent sur une petite place de dalles blanches et grisées.

Et sur la place se trouvait une table, avec deux tasses et des contenant fumant. Des chaises et des biscuits. L'araignée eu un petit rire, et leva la tête. A coup sur sa Naày avait accéder a sa demande de manière inattendue, et pour le moins intéressante. Car elle était certaine qu'il n'y avait aucun café ou installation de se genre dans le coin. Bref, elle se tourna vers le jeune homme qu'elle tenait par la main.

Une boisson et des biscuit, ça te tente?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Jeu 21 Avr - 8:25

Less ne savait véritablement pas pourquoi elle l'avait choisi. Pourquoi lui plus qu'un autre? Lui qui représentait l'ennui et la souffrance la solitude, alors que le contact avec sa main le rassurait doucement... Ses pas étaient élancés et gracieux, et comme un toutou aurait pu le faire, Less accélérait le mouvement, trop lent pour la belle araignée. à ce moment là, elle ne portait pas si bien son nom. Plum sonnait un peu mieux, sa grâce était mieux représentée, comme elle semblait si légère...

J'ai envie de boire un thé ou un chocolat chaud....

Ils arrivèrent très prestement à la terrasse d'un café, et bizarrement il y avait déjà leurs présumées commandes sur la table. Less avait envie d'un bon thé à la fraise, et une petite odeur de garriguette flottait avec légèreté autour de la table. des petits spéculoos en accompagnement, en forme de piques, de coeurs de carreaux ou de trèfles, de couleur pourpre et cyan, les attendaient. Ca avait l'air délicieux, bien évidemment, mais less ne savait pas s'il oserait manger avec son peu de manières en compagnie de l'une des souveraines du rêve... Il se sentait tout petit.

Il prit la peine de tirer la chaise pour Plum, et s'assit à son tour sur la sienne (pas celle de l'araignée mais celle de Less, en face, pas à coté, mais il a tiré la chaise de 'araignée pour qu'elle s'asseoie sur sa chaise et pas celle de Less @w@)

Plum... Tu... Tu voudras bien me faire découvrir... D'autres endroits? Je suis jamais venu ici, et... J'aime bien... Je pourrais jouer de la musique par ici... Malheureusement je n'ai pas mes instruments...

Il attrappa sa tasse mais ne bût pas. Il voulait laisser l'honneur à l'araignée de le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'araignée
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Là où Naày est et n'est pas

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Jeu 21 Avr - 19:04

Pourquoi l'avoir choisi? C'était pourtant évident non? Un fil seul et sans histoire qui n'aspire qu'a être seul et inconnu, qui respire l'indifférence et la tristesse. Un fil isolé qu'on cherche pour le parachuté dans un monde ou il n'aura pas sa place. Ou il n'aura qu'une place à trouver après moults épreuves. Vous savez l'Araignée en tant que maitresse des destins des rêveurs, savait reconnaitre, au simple contacte d'une fibre, ce que serait la personne, le rêve qu'il incarnerait. Elle peux choisir d'en faire ce qu'elle veux. Elle peux coupler le fil d'un chanteur qui vient de s'endormir avec le rêve d'un vétérinaire. Pour en faire un chanteur pour animaux par exemple, ou un Rabbit, qui sera passionné par la musique animalière ou que sais-je encore, les possibilité son sans limites.

En tout les cas pour sa grâce et sa légèreté ce n'était pas de son fait. Tout comme le fait qu'elle soit blonde ou qu'elle ai les yeux bleus. Ce n'étaient que des rêves, d'ailleurs, elle pouvait changer du tout au tout, s'adaptant a l'apparence qu'aurais imaginer Less pour elle. Tout comme la Rêveuse, sa belle, sa précieuse Nàay en avait le pouvoir. La place ou il arrivèrent était calme, et le thé les appelaient. Elle vit Less tiré une des chaises en la regardant. Elle pencha légèrement la tête sur le côté ne comprenant de toute évidence pas l'invitation et la galanterie.

Pourtant la vision, et l'attente de Less qu'elle vienne prendre place sur la chaise la guida plus qu'autre chose. C'est pratique lorsque la rêveuse vois ce que vous rêvez, vous pensez et qu'elle peux le transmettre a sa compagne, sa Rabbit. En rigolant bien sur, Nàay ne manque pas une occasion de s'amuser en dépit de Gialia. Qui ne le prenait jamais mal, Gialia ne pouvait s'énerver contre sa précieuse endormie.

Plum... Tu... Tu voudras bien me faire découvrir... D'autres endroits? Je suis jamais venu ici, et... J'aime bien... Je pourrais jouer de la musique par ici... Malheureusement je n'ai pas mes instruments...

L'araignée le regardait parlé alors qu'elle ajoutait un peu de sucre dans son thé. Elle porta doucement la tasse a ses lèvres et en bu une gorgée en fermant les yeux. Elle adorait le rêve. Il n'y avait qu'ici qu'elle pouvait boire, manger, courir, rire, ressentir en quelque sorte. Dans le vide elle était condamnée a attrapé des fils au gré de la dérivation de ce petit morceau de rien ou elle et la Rêveuse était. Sans ressentir quoi que ce soit, sans respirer, elle ne savais même pas si il y avait quoi que ce soit ressemblant a de l'air dans le vide.

Des instruments de musique? Moi j'aime le piano. Tu sais jouer du piano?


Question innocente de la jeune femme, qui était bien plus vieille que ce monde. Tandis que derrière Less, un piano venait de prendre place dans le coin de la place justement. La Rêveuse et son pouvoir. La Alice dévouée qui faisait tout pour rendre sa Gialia heureuse. Et le piano était là, brillant de nouveauté. L'araignée reprit une gorgée de son thé et regarda Less avec un demi sourire.

Less, si tu me joue une musique au piano derrière toi que j'aime beaucoup, je te montrerais un endroit que peu de personne du rêve connait. D'accord?


Il avait soif de nouveauté et elle d'amusement, les deux serait au rendez vous si tout se passait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Less Gravity
Alice ~ Floodeur Absent
Alice ~ Floodeur Absent
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 26
Localisation : Sur les routes, suivant la portée de mes pas.

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Sam 23 Avr - 11:31

Less entendit un craquement sinistre. Ca venait de derrière lui alors que l'araignée venait de lui demander un petit air au piano. Un léger vent soufflait et Less hocha la tête après un petit instant de réflexion, sur le morceau qu'il pouvait bien jouer à la jeune femme. Il s'éloigna ensuite de sa table et ferma les yeux, passant ses doigts sur la douceur des touches d'ivoire mat, essayant de ressentir l'instrument. Puis une note aigüe s'échappa de la carcasse imposante de bois et de fer, suivie par son cortège musical, de plus en plus grave. Sa voix s'activa toute seule, et il commença doucement à chanter, au rythme de ses mains qui s'agitaient doucement, son pied sur la pédale commandait de petites notes, courtes, évoquant les gouttes de pluie s'écrasant sur le sol, doucement. Puis sa voix s'amplifia, ses gestes devinrent plus violents, et la tempête fit rage dans la symphonie jouée, le piano sonna le glas et les yeux de Less, Toujours fermés, laissèrent échapper une petite larme, chantant toujours d'une voix de plus en plus émotive...

Puis ses mains s'arrêtèrent soudain, reprenant une douce mélodie qui s'arrêta sur une note grave et intense. Less se leva et essuya sa petite larme, se rasseyant aux côtés de Gialia, les deux mains s'entrecroisant, et il lui jeta un petit regard timide.

Ca fait longtemps, vraiment longtemps que je n'ai pas joué, Plum. J'espère que ça t'a tout de même plu.

[HRP: Sorry pour ce petit poste é_è]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'araignée
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
Tisseuse des Rêves ~Rabbit~ - Admin ~ Floodeuse de l'Ombre
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Là où Naày est et n'est pas

MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   Sam 23 Avr - 14:19

L'Araignée le vit se lever et s'installa confortablement sans être vulgaire dans sa chaise, elle le vit prendre place au piano et ferma les yeux, les premières notes sonnèrent, aussitôt, l'araignée eu un sourire, elle aimait le piano, vraiment, cet instrument de son point de vu vous faisait entendre la chanson de l'âme, lorsqu'il se mit à chanter en revanche elle fut étonné, elle ne pensait pas que sa voix retentirait avec une chanson, une musique transformée en quelque minutes en chanson. Elle se retrouva à l'écouter, cette peine qu'elle ne connaissait pas, cette tempête étrange qu'elle ne pouvait connaitre ni se souvenir d'un sentiment approchant.

Pourtant au fond d'elle, quelque chose faisait écho, et comme une mélodie écrite depuis des siècles, elle se mit à fredonnée, pour finir par chanter en écho a Less, un voix plus douce plus faible aussi. Comme l'eau pure et cachée qui cherche a se mêlée a la tempête sans même arriver à faire voir qu'elle existe, cachée de tous jusqu'à ce qu'elle soit acceptée. Lorsque Less arrêta de jouer, elle ne s'arrêta pas, le piano jouait seul, Naày, sa rêveuse jouait pour elle, une chanson douce, d'espoir aussi. Une chanson pour Less à ce niveau. La tristesse du jeune homme elle l'a sentait sans savoir ce que c'était.

L'araignée ne connaissait que la satisfaction ou la colère, mais jamais autre chose. Le rêve ne lui avait pas encore donner l'occasion de le sentir. Alors elle chantait cet espoir, cette absence aussi pour Less, cherchant à lui redonner un peu de joie, parce que au final elle aimait bien Less et elle lui voulait que du bien. Elle se rendit compte pourtant qu'elle devait arrêter et se stoppa doucement, sur des dernière note de petite indifférence pour le regarder. La tasse était désormais froide.

Ca fait longtemps, vraiment longtemps que je n'ai pas joué, Plum. J'espère que ça t'a tout de même plu.

C'est beau. Mais je ne comprend pas, la tristesse que tu as.

Elle se leva et vint vers lui doucement, pour lui prendre la main avec un petit sourire, elle le fit doucement se lever et le tira au centre de la place. Les ailes noires qu'elle n'avait pas jugée utile d'avoir apparurent dans son dos, son apparence changea aussi légèrement, ses cheveux étaient un peu plus long et libre. La forme que tous avaient de l'Araignée, celle qui la faisait reconnaitre dans les rues et par tous. Gardant la main de Less elle s'envola avec une facilité déconcertante.

J'avais promis de te montrer un endroit ou personne ne va.


Quelque chose d'inédit, elle vola un petit moment pour se retrouver non loin de l'autel du Coeur qu'on voyait distinctement, pour une obscure raison les incarnés partaient en avait grâce a l'horloger, mais ils ne revenaient pas, le fait est que juste derrière l'autel dans le petit bois se trouvait un lac en permanence éclairer.

On y est presque


Dit-elle assise près du lac désormais. Ce qu'elle avait a montrer était en dessous, il fallait plonger mais elle laissait déjà Less se remettre de son petit vol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennui profond. [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennui profond. [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ennui mortel [libre]
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Toile des Rêves :: Le Miroir aux Rêves :: Le Village des Fées :: Les Rues-
Sauter vers: